Le nom de la lauréate du tout premier prix Jovette-Marchessault vient d’être dévoilé.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

La metteure en scène Catherine Vidal remporte ce prix qui vise à souligner et à promouvoir le travail des femmes artistes du milieu théâtral montréalais. Le prix s’accompagne d’une bourse de 20 000 $ remise par le Conseil des arts de Montréal.

Catherine Vidal a signé certaines des mises en scène les plus remarquées des dernières années. Elle a apporté un éclairage nouveau à des œuvres de répertoire comme L’idiot de Dostoïevski, Les amoureux de Goldoni ou Le grand cahier d’Agota Kristof, en plus de collaborer à des créations comme Robin et Marion d’Étienne Lepage.

Son intelligence du texte, la richesse de sa direction d’acteur et la force de son théâtre ont été soulignées par le jury, qui la considère comme une des metteures en scène les plus perspicaces et les plus innovantes de sa génération.

Catherine Bourgeois et Pol Pelletier faisaient aussi partie des finalistes de cette première édition, entièrement consacrée au travail de mise en scène. L’an prochain, le prix sera dédié aux conceptrices.

Le prix Jovette-Marchessault a été créé au printemps 2019 lors du Chantier féministe qui s’est tenu au Théâtre Espace Go.