Les théâtres montréalais n’ont pas chômé pendant la pause forcée et arrivent cet automne avec une foule de formules novatrices pour rejoindre le public et lui raconter des histoires, coûte que coûte. Six exemples.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Le peintre des madones : une balado

Créée en 2002 à Florence, en Italie, puis reprise à Montréal deux ans plus tard, cette œuvre puissante du dramaturge Michel Marc Bouchard renaît de ses cendres sous une forme nouvelle. En effet, le TNM et la Fabrique culturelle de Télé-Québec s’unissent pour en faire une balado en quatre épisodes.

En pleine épidémie de la grippe espagnole, un jeune prêtre du Lac-Saint-Jean commande à un peintre italien un portrait de la Madone censé protéger la population de la maladie. Or, la venue de l’artiste va bousculer la vie de la petite communauté. Théodore Pellerin, Mylène Saint-Sauveur, Yves Jacques et Émilie Bibeau font notamment partie de la distribution. La musique originale est signée Klô Pelgag. Selon Lorraine Pintal, directrice artistique et générale du TNM, il ne s’agit pas d’une captation du spectacle diffusée en ligne, mais bien d’une œuvre audio à part entière qui emprunte à la fois au théâtre, à l’opéra et à la baladodiffusion.

À savoir : la Scène nationale du son, une nouvelle plateforme de diffusion web spécialisée dans la fiction audionumérique, est derrière ce projet. Plus tard cet automne, elle proposera en partenariat avec La Licorne une balado tirée de La Queens’, une pièce signée Jean-Marc Dalpé.

Le peintre des madones sera offert gratuitement dès le 14 septembre sur Lafabriqueculturelle.tv.

> Consultez le site de la Fabrique culturelle de Télé-Québec

Ensemble : théâtre hors les murs

PHOTO FRANÇOIS BERNIER, FOURNIE PAR LE THÉÂTRE DUBUNKER

Le projet Ensemble réunit près d’une quinzaine de collaborateurs.

Le Théâtre Espace Libre a choisi d’ouvrir cette saison hors norme avec trois spectacles extérieurs gratuits, dont Ensemble, une production du Théâtre DuBunker. Ici, point de comédiens, mais des casques audio à enfiler par où surgissent une foule de questions sur la pandémie et le confinement ainsi que des témoignages de voix citoyennes qui s’interrogent sur la fragilité de notre tissu social. Pour le spectateur-auditeur, c’est l’occasion de réfléchir au printemps 2020 de façon intime, mais solidaire. « Le public va aussi réagir à des indications enregistrées. C’est la chorégraphie de ces réactions qui va créer le spectacle » explique le directeur artistique d’Espace Libre, Geoffrey Gaquère.

Ensemble est présenté du 20 au 24 septembre. Attention : comme les trois spectacles offerts au parc Walter-Stewart seront déplacés à l’intérieur du théâtre en cas de fortes pluies, le nombre de billets offerts pour chaque représentation est de 46 seulement. Réservations obligatoires à partir du 8 septembre sur espacelibre.qc.ca.

> Consultez le site du Théâtre Espace Libre

Pétrole : une création en captation

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

François Archambault signe Pétrole, la pièce qui devait ouvrir la saison chez Duceppe et qu’on pourra découvrir notamment en version audio.

C’est Pétrole, une création signée François Archambault et mise en scène par Édith Patenaude, qui devait ouvrir la saison 2020-2021 chez Duceppe. L’ambitieuse production qui réunit 12 comédiens sur scène sera reprise ultérieurement. D’ici là, il est possible de découvrir, par les oreilles, ce thriller climatique qui met en vedette Simon Lacroix et Catherine Trudeau. En effet, Duceppe proposera sur son site web une version audionumérique — captée et montée — de la pièce. Autre façon de découvrir ce texte : il sera publié le 22 septembre aux éditions Atelier 10. La même journée, la captation audio de Pétrole sera mise en vente sur duceppe.com.

> Consultez le site de Duceppe

Prélude à La Nuit des rois : spectacle-laboratoire

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La comédienne Eve Landry et le metteur en scène Frédéric Bélanger participeront au spectacle-laboratoire Prélude à La Nuit des rois.

Parole de journaliste : assister au processus de création d’une œuvre théâtrale est une expérience fascinante. C’est ce que propose le TNM avec ce laboratoire public du spectacle La Nuit des rois de Shakespeare (dans une traduction et une adaptation de Rébecca Déraspe), qui devait ouvrir la saison 2020-2021. Le metteur en scène Frédéric Bélanger a imaginé un spectacle-laboratoire qui fusionne danse, musique, vidéo et performance théâtrale. « Ce sera l’occasion de réfléchir et d’expérimenter des trucs devant le public », dit Frédéric Bélanger, qui se dit particulièrement influencé par la culture pop.

Le public verra donc à l’œuvre, notamment, des comédiens tels Benoît McGinnis, Kathleen Fortin et Eve Landry, le comédien-musicien Jean-Philippe Perras et les danseurs Janie Richard et Marcio Vinicius, gagnants de la seconde saison de l’émission Révolution.

Prélude à La Nuit des rois est présenté en salle un soir seulement, le 1er octobre, avant d’être diffusé en ligne, et en vidéo, sur le site du TNM. Coût : 17 $

> Consultez le site du TNM

Territoires de paroles : laboratoires publics

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Catherine Chabot fait partie des artistes qu’on pourra voir à l’œuvre cet automne lors des laboratoires de création du Prospero.

Le Théâtre Prospero a aussi décidé d’ouvrir les portes de ses salles de répétition cet automne, et ce, tant aux créateurs qu’aux spectateurs pour son évènement annuel Territoires de paroles. En effet, les créateurs de six spectacles distincts profiteront d’un espace pour expérimenter, chercher et tester de nouvelles avenues lors de laboratoires qui ne seront pas accessibles au public. Par contre, à la fin de chaque laboratoire, le public sera invité à se glisser dans la salle pour voir les équipes travailler. Les pièces seront en développement, il y aura peut-être des pauses inopinées, des coupures, des questionnements, mais ce sera de la création en ébullition.

Parmi les artistes sur scène, dans l’un ou l’autre des laboratoires : Marc Béland, Sophie Cadieux, Dominique Quesnel, Étienne Pilon, Catherine de Léan, Catherine Chabot, Anglesh Major et Soleil Launière. Entrée : 17 $ par laboratoire. Information à partir du 9 septembre sur theatreprospero.com.

> Consultez le site du Théâtre Prospero

Pierre et le Loup : musique théâtrale

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Yannick Nézet-Seguin (à gauche) dirigera l’Orchestre Métropolitain pour le spectacle Pierre et le Loup. Sophie Desmarais et Benoit McGinnis seront de la distribution, dirigée par Lorraine Pintal (deuxième à partir de la droite).

Musique et théâtre vont s’unir cet automne sur la scène du TNM pour deux spectacles fort attendus : Pierre et le Loup, de Prokofiev, et Le Petit Prince, une création originale d’Éric Champagne d’après l’œuvre de Saint-Exupéry. Yannick Nézet-Séguin dirigera l’Orchestre Métropolitain pour ces deux œuvres qui réuniront chaque fois sur scène plusieurs comédiens : Benoît Brière, Jean-François Casabonne et Sophie Desmarais pour Pierre et le Loup, et Renaud Lacelle-Bourdon pour Le Petit Prince. Ces derniers seront dirigés par Lorraine Pintal pour le premier spectacle, puis par Sophie Cadieux pour le second.

Les deux spectacles ne seront présentés en salle qu’un soir seulement, soit le 8 octobre pour Pierre et le Loup, et le 23 octobre pour Le Petit Prince. Suivront deux diffusions vidéo en ligne qui peuvent être achetées au coût de 17 $ chacune (ou 30 $ pour les deux) sur TNM.qc.ca.

> Consultez le site du TNM