Source ID:575856; App Source:cedromItem

Saison 2014-2015 de l'Usine C: Hamlet revisité

La metteure en scène Angela Konrad participera à... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

La metteure en scène Angela Konrad participera à l'événement Actoral en animant des rencontres professionnelles. À ses côtés, Marc Beaupré fera une adaptation de Hamlet de Shakespeare.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Les codirectrices artistiques Jasmine Catudal et Danièle de Fontenay ont dévoilé hier la programmation de l'Usine C. Danse, théâtre, performance, une dizaine de pièces seront créées cette saison, dont une adaptation de Hamlet par Marc Beaupré. Deux événements marqueront la rentrée automnale: le premier, Iceberg, consacré aux jeunes créateurs, et le second, Actoral, centré sur les écritures contemporaines.

Iceberg: du 4 au 6 septembre

Pour démarrer la saison, l'Usine C a créé un événement consacré à la «jeune création», baptisé Iceberg. Trois pièces créées dans le cadre d'une résidence, qui seront présentées pendant trois jours: Structures de l'artiste visuelle Marlène Renaud-B, qui mêle performance et architecture. Data, du danseur et chorégraphe Manuel Roque, qui explore le thème de l'identité sur le Requiem de Gabriel Fauré. Et Orphée-Karaoké de Félix-Antoine Boutin. Une pièce décrite par le jeune metteur en scène comme un «karaoké inspiré par des mythes grecs». Les spectateurs seront d'ailleurs invités à chanter des chansons populaires.

Actoral: du 21 octobre au 1er novembre

Actoral, consacré aux écritures contemporaines, est le résultat d'une association entre l'Usine C et le festival Actoral de Marseille, en France.

Pour l'occasion, des duos créatifs ont été formés. On pourra notamment voir le fruit de la collaboration entre l'auteur Alain Farah et la comédienne Marie Brassard. Ou encore celui de l'auteure Sarah Berthiaume avec le metteur en scène français Julien Gosselin (qui a présenté Les particules élémentaires au dernier FTA). On verra aussi des performances des Français Gisèle Vienne (Kindertotenlieder), Noé Soulier (Mouvement sur mouvement) et Hubert Colas (Nécessaire et urgent).

Les chiens de Navarre: du 21 au 27 novembre

Ce jeune collectif français propose une création atypique baptisée Quand je pense qu'on va vieillir ensemble.

Décrite par Danièle de Fontenay comme un collectif «aux dents longues», la jeune troupe dirigée par Jean-Christophe Meurisse s'interroge notamment sur notre société «qui engendre beaucoup de solitude», mais avec beaucoup d'humour et de tendresse. «Parodie de film, "lip-synch", compétition de pétanque, sketches burlesques, tout est bon pour pulvériser les conventions de la représentation», peut-on lire dans le programme.

Confession publique, de Mélanie Demers: du 8 au 11 avril

Artiste en résidence à l'Usine C, Mélanie Demers propose une «fausse conférence sur le témoignage où l'on apprend, par couches successives, les origines de l'aveu moderne». Un solo où elle s'interroge sur le «rituel de monter sur scène».

Parmi les autres artistes en résidence, on verra Nicolas Cantin dans Klumzy, ainsi que Marie Brassard et Benoît Lachambre dans le Phèdrede de Jérémie Niel.

Toujours en danse, mentionnons également la pièce AH/HA (du 28 au 30 janvier) de la muse de Jan Fabre, Lisbeth Gruwez, mais aussi le Cabaret Gravel (du 4 au 7 mars), de Frédéric Gravel.

Hamlet_Director's Cut, de Marc Beaupré et François Blouin: du 15 au 24 avril

Pour clore la saison, Marc Beaupré, que l'on pourra voir dans Série noire à l'automne, refait équipe avec le cinéaste François Blouin, avec qui il a conçu le très percutant Caligula_Remix (repris l'an dernier).

Cette fois, le comédien et metteur en scène s'attaque à l'un des classiques de Shakespeare: Hamlet. Marc Beaupré, qui a aussi adapté le Don Juan de Molière, interprétera le rôle de Hamlet, devenu réalisateur. «Pétri de doutes, Hamlet traverse l'espace et le temps pour nous raconter la tragédie de sa vie en utilisant le langage du cinéma», ont écrit les créateurs.

Les autres spectacles

Parmi les autres spectacles de la prochaine saison, mentionnons les installations Dreamland de Bruno Bouchard (du collectif de Québec L'Orchestre d'hommes-orchestres) et Impatience d'Anne-Marie Ouellet. La compagnie de théâtre vancouvéroise The Chop Theater présentera enfin sa pièce How to Disappear Completely, qui fait le récit des derniers jours de la mère de l'interprète Itai Erdal, filmée pendant sa maladie.

______________________________________________________________________________

Programmation complète sur usine-c.com




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer