Le Théâtre La Chapelle réaffirme son penchant pour les talents émergents et les créations inclassables dans sa programmation 2011-2012. En plus d'afficher son soutien à des artistes qui, selon sa direction artistique, seront les ambassadeurs des arts de la scène montréalais de demain, le lieu de diffusion annonce son association avec ARTDANTHÉ, festival français consacré aux arts interdisciplinaires, et présentera en novembre prochain la première déclinaison locale de cette manifestation.

Alexandre Vigneault LA PRESSE

Un survol du calendrier permet de repérer des noms déjà associés ou vus au théâtre de la rue Saint-Dominique. Ainsi, Jérémie Niel (Croire au mal, en février), Christian Lapointe (Sepsis, en janvier), Virginie Brunelle (Complexe des genres, en septembre), Tanya Tagaq Trio (en octobre), Dave St-Pierre (Le cycle de la boucherie, en novembre) et Frédérick Gravel (Cabaret Gravel Cabaret, en mai) y présenteront, souvent en première mondiale, leur nouvelle création.

En octobre, le duo formé de la danseuse et musicienne Clara Furey et de la comédienne Céline Bonnier présentera une performance intitulée Hello... How Are You?. Une collaboration intrigante. Un autre tandem, formé de Brigitte Poupart et Michel Monty celui-là, soulignera le 21e anniversaire de la compagnie TransThéâtre avec Leçon d'hygiène, bestialités et mets canadiens, un événement au menu varié qui mêlera danse, théâtre, performance, variétés et «juste assez de mauvais goût».

Loup bleu collaborera quant à lui avec le dramaturge Jean-Frédéric Messier pour Kanata, une histoire renversée qui raconte, à l'aide d'une maquette et de marionnettes, l'histoire de notre pays... mais du point de vue amérindien. Signalons en outre qu'Emmanuel Schwartz reprendra le rôle de Caligula dans la version «remix» de la pièce de Camus, un spectacle audacieux et réussi que Marc Beaupré a créé au printemps 2010 à La Chapelle.

Du 2 au 20 novembre, six spectacles se succéderont à l'occasion du premier festival ARTDANTHÉ de Montréal. Trois proviennent de l'étranger (de Bulgarie, d'Allemagne et du Luxembourg), alors que les trois autres sont, en tout ou en partie, des oeuvres de créateurs montréalais: Corps noir ou l'inconscient convié (Stéphane Gladyszewski), Rouge (Jule Andrée T.) et Chair homme (Jonathan Fortin et Vincent Morelle).