Il fallait être vaillant pour traverser le XXe siècle sans courber l’échine. Bien droit sur son vélo, Victor Plamondon le fut aussi toute sa vie, même avec le vent de face.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Fils d’agriculteur, privé de son père prématurément, il se met à la besogne très jeune, d’abord aux champs, puis dans les usines poussant sur le terreau montréalais. Cette vie — inspirée de celle du père de l’auteur — traverse les remous du siècle, de la Seconde Guerre mondiale à la Révolution tranquille, d’Expo 67 aux Jeux de 76, des conquêtes du Tricolore aux échecs référendaires ; autant d’évènements racontés du point de vue de la classe populaire et à l’échelle humaine, très humaine, de Victor Plamondon.

Tout n’est pas que sang et sueur : il y a le soleil floridien, l’amour indéfectible de sa femme Fleurette, les prouesses du Rocket… Le récit de ce cheminement, servi par la plume précise et documentée du journaliste chevronné Yvon Laprade, dont c’est le premier roman, permet aussi de (re)découvrir, avec une saveur narrative, un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

★★★½

Un homme vaillant. Yvon Laprade. Druide. 370 pages.