Source ID:36331; App Source:cedromItem

Impôts: six questions sur la fiscalité

Didier Bert

Collaboration spéciale

La Presse

Vous vous apprêtez à déclarer vos revenus issus d'un travail indépendant, mais saurez-vous répondre à ces questions?

1 Toutes les dépenses que je paie avec mon compte de banque professionnel sont déductibles de mon revenu imposable.

Faux

Il est important de distinguer ses dépenses personnelles et les dépenses engagées pour générer un revenu d'entreprise. Seules ces dernières sont déductibles... et certaines ne sont déductibles que pour un certain pourcentage.

2 Comme travailleur autonome, je dois toujours payer des acomptes provisionnels.

Faux

Ces acomptes sont payables seulement si votre impôt n'est pas retenu à la source. De plus, vous devez des acomptes provisionnels seulement si ces deux conditions sont réunies: votre impôt net à payer dépasse 1800$ pour l'année à venir, et votre impôt net dépassait 1800$ pour l'une ou l'autre des deux années précédentes. L'impôt net correspond à l'impôt à payer, déduction faite des retenues à la source et des crédits d'impôt remboursables.

3 Je peux obtenir des déductions en utilisant mon véhicule personnel pour mes déplacements professionnels.

Vrai

Mais vous devez pour cela tenir un registre précis de vos déplacements, en indiquant la date, la destination, la raison du déplacement et le kilométrage réalisé. Sans ces informations, vos déductions pourraient être refusées et vous pourriez recevoir des pénalités pour fausse déclaration.

4 Employé ou travailleur autonome? On fait comme on veut!

Faux

C'est l'existence d'un lien de subordination entre l'employeur et le travailleur qui détermine si celui-ci est salarié ou non. «Même si vous vous êtes mis d'accord avec l'employeur pour vous définir comme travailleur autonome», prévient Sylvain Moreau, associé en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton. Après vérification, Revenu Québec pourrait vous reclasser comme employé et demander des cotisations non perçues à l'employeur.

5 Je peux déduire la totalité de mes dépenses de repas et de mes frais de représentation.

Faux

Seule la moitié des dépenses de repas et de frais de représentation est déductible. Vous pouvez déduire ces montants jusqu'à un plafond de 1,25% à 2% de votre chiffre d'affaires. Si vos revenus sont inférieurs à 32 500$, vous devrez limiter le montant de vos déductions relatives aux repas et aux frais de représentation à 2% de vos revenus de l'année. Au-delà de ce montant, ce pourcentage diminue progressivement jusqu'à atteindre 1,25%.

6 Je dois conserver mes justificatifs durant plusieurs années, afin de pouvoir les présenter en cas de vérification.

Vrai

Vous devez conserver vos justificatifs et vos registres comptables durant une période d'au moins six ans après l'année d'imposition concernée.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer