Source ID:50865; App Source:cedromItem

Relance de la scierie Saint-Michel

Le plan d'affaires d'un groupe d'investisseurs, qui propose...

Agrandir

Le plan d'affaires d'un groupe d'investisseurs, qui propose une modernisation de la scierie Saint-Michel, a été accepté par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en octobre 2014.

Samuel Larochelle

Collaboration spéciale

La Presse

Quelques mois après la faillite de la scierie TAG, quelque 17 investisseurs régionaux sont impliqués dans la relance de la scierie de Saint-Michel-des-Saints. Le plan d'affaires du groupe, qui propose une modernisation de l'usine au coût de 6,5 millions, a été accepté par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en octobre 2014.

«On assiste à un rachat par le milieu, souligne Jean-François Hénault, qui était jusqu'à tout récemment directeur du CLD de la Matawinie. Plusieurs entrepreneurs de la région, pour qui le secteur forestier représente le pain et le beurre, se sont réunis pour relancer la scierie. Ils ont reçu une garantie d'approvisionnement du Ministère et ils sont en processus de financement.»

Le regroupement a eu trois mois pour trouver les fonds, avant d'obtenir une prolongation d'un mois. «On va être fixé à la mi-mars. Les banques et le Ministère sont en pleine discussion», répond Jean-François Champoux, l'un des investisseurs locaux, qui est à la tête des Forestiers Champoux.

Si le projet est approuvé, le groupe obtiendra un volume de bois de 126 350 m3 de sapins, d'épinettes, de pins gris et de mélèzes (SEPM), détenu auparavant par les Entreprises TAG.

Il entamera ensuite un plan de modernisation pendant 32 semaines, afin de redonner du travail à 48 employés.

«La scierie a un petit volume de bois, précise M. Champoux. On relance l'usine uniquement pour sauver les emplois locaux. Le village dépend pratiquement à 100% de ces emplois. Sans eux, il n'y a pas de vie.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Préparer l'avenir

    Lanaudière

    Préparer l'avenir

    Environ huit mois après la fermeture de l'usine Electrolux à L'Assomption, qui a entraîné la perte de plus de 1200 emplois, Lanaudière est en... »

  • La révolution des parcs d'attractions

    Lanaudière

    La révolution des parcs d'attractions

    Forte d'un succès mondial depuis des années, Triotech vient de signer le plus important contrat de son histoire. »

  • Nouveau sérum anti-âge

    Lanaudière

    Nouveau sérum anti-âge

    Les Laboratoires Hebederma espèrent révolutionner le domaine de la dermocosmétique en vendant Hebe, l'un des premiers sérums anti-âge frais,... »

  • Lanaudière

    Nouvelles installations pour Joliette Volkswagen

    Joliette Volkswagen vient d'inaugurer ses nouvelles installations sur un terrain de 100 000 pi2, aux abords de la route 131. Un déménagement qui a... »

  • Lanaudière

    Des secteurs diversifiés

    L'économie de Lanaudière se transforme lentement, mais sûrement, sous la force des changements démographiques et industriels qui touchent l'ensemble... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer