Le CELI existe maintenant depuis une douzaine d’années, mais ce ne sont pas tous les Canadiens qui en profitent. Surtout, nombre d’entre eux font preuve d’une méconnaissance quant à cet outil qui peut les aider à accumuler de façon efficace leur capital en vue de la retraite. État de la situation en quatre chiffres.

Jean Gagnon
Collaboration spéciale

68 %

C’est la proportion de Canadiens qui détiennent maintenant un CELI, selon un sondage de BMO Groupe financier. La popularité du CELI ne fait pas de doute, car depuis cinq ans, le nombre de Canadiens ayant un CELI a augmenté de 23 %. Le même sondage indique que ce sont les millénariaux et les Canadiens de plus de 55 ans qui sont le plus susceptibles de détenir un CELI. Ils comptent pour 72 % du total des Canadiens qui ont un CELI.

75 500 $

C’est la somme qu’aurait accumulée un Canadien qui aurait cotisé le montant maximum permis à son CELI depuis sa création en 2009, incluant l’année 2021. À cela s’ajoutent, bien sûr, les revenus de placement. Le plafond de cotisation est aujourd’hui de 6000 $. Il était de 5000 $ à l’origine, mais le montant est indexé chaque année en fonction de l’inflation et arrondi au 500 $ le plus près. Le plafond de cotisation avait été augmenté à 10 000 $ en 2015 et pour les années suivantes. Toutefois, dès le mois de décembre de la même année, le gouvernement s’est ravisé et a ramené les cotisations des années suivantes à 5500 $.

30 921 $

C’est la somme moyenne que les Canadiens détenaient dans leur CELI en décembre 2020, selon le sondage de BMO Groupe financier. Cette somme est en hausse de 9 % comparativement à 2019. Cela démontre toutefois que les Canadiens possèdent dans l’ensemble beaucoup de droits de cotisation qu’ils pourront utiliser au cours des prochaines années si la réglementation concernant le fonctionnement du CELI n’est pas modifiée. Ce sont les habitants de la Colombie-Britannique qui détiennent la plus grosse somme dans leur CELI, soit 34 880 $, et les habitants des provinces des Prairies qui en ont le moins, avec 24 495 $ en moyenne.

49 %

À preuve que le CELI demeure un véhicule d’accumulation d’épargne bien mal compris, seulement 49 % des Canadiens savent que le CELI peut contenir des espèces et au moins un autre de type de placement, selon le sondage de BMO Groupe financier. Pour l’ensemble des sommes accumulées par les Canadiens dans le CELI, 38 % sont détenues sous forme de liquidités. Près du quart des Canadiens ne savent pas ce qui peut être inclus dans un CELI. Et 12 % d’entre eux croient que le CELI ne peut contenir que des espèces, comme un compte de banque.