MI Intégration, expert mouliste et spécialiste en moulage par injection pour les pièces destinées à l’étanchéité des automobiles, a récemment lancé une nouvelle division, MI Robotix. L’entreprise, qui est « un intégrateur », offre ainsi un service clés en main pour ses clients qui souhaitent introduire des cellules robotisées à leur usine.

Julie Roy, Collaboration spéciale Julie Roy, Collaboration spéciale
La Presse

C’est la concurrence de plus en plus féroce en provenance de Chine pour des moules de base qui a forcé cette innovation. « C’est difficile d’être compétitif face à l’Asie. Si nous voulons poursuivre nos activités, il faut développer de nouveaux marchés comme celui des moules de haute technologie et la robotique », explique Lucie Dionne, conseillère en ressources humaines pour MI Intégration.

Un monde en changement

Le secteur automobile subit en ce moment bon nombre de changements avec la croissance des secteurs des VUS, des voitures électriques et, prochainement, des voitures autonomes. Pour rester dans la parade, MI Intégration s’est dotée, il y a deux ans, d’un laboratoire de recherche et développement appelé MI Lab. « Nos pièces sont destinées à améliorer l’étanchéité des portes et fenêtres, etc. C’est-à-dire couper le vent, le bruit et la poussière. Il faut que nos produits performent quant aux contrôles et qualités, mais aussi au niveau opérationnel, ce qui veut dire que nos clients doivent pouvoir les manipuler plus aisément », explique Lucie Dionne.

Dans cette optique, le MI Lab a plusieurs projets en cours, dont le Self-it, un système d’ajustement de l’épaisseur du verre dans le moule.

L’opération pour encapsuler une vitre de voiture est très délicate. Elles sont fragiles et se brisent facilement. En utilisant notre système, elles ne cassent pas. Cela permet à nos clients de faire des économies et d’assurer la santé et la sécurité de leurs employés.

Lucie Dionne

En plus de ses créneaux habituels, MI Lab travaille en collaboration avec d’autres partenaires comme 3M et TAPLA pour développer de nouveaux produits, dont un nouveau type de ruban adhésif. À l’heure actuelle, huit demandes de brevet sont en cours d’examen.

MI Intégration est une entreprise familiale dont la relève est déjà représentée par Vincent Houle. Elle compte quatre usines, deux au Québec et deux au Mexique, qui portent le nom de Moules Industriels et Plastech.

Un conseil gestion RH

« On vit de grands bouleversements dans notre industrie. Il semble que ce soient tous les efforts que nous ayons faits pour continuer à nous développer qui ont fait en sorte que nous nous sommes démarqués », explique Lucie Dionne. Pour ces dirigeants, il ne fait aucun doute que l’innovation naît de l’initiative. C’est pour cette raison que les idées y sont bienvenues et même encouragées. « On fait des projets à la hauteur de nos ambitions et s’il y a deux chances sur trois pour qu’une idée réussisse, alors on fonce. »

MI Intégration en bref

Année de fondation : 1989

Siège social : Sherbrooke

Nombre d’employés : 350