Que ce soit en ville ou au bord d’un lac, l’Estrie offre une variété intéressante d’endroits où tenir une réunion hors du bureau ou un congrès. Du Delta de Sherbrooke qui fait peau neuve au surprenant Espace du Carmel de Danville, petit tour d’horizon.

Stéphane Champagne Stéphane Champagne
Collaboration spéciale

Rénovations en cours au Delta

La rénovation complète du Delta de Sherbrooke se faisait attendre. Depuis que l’établissement est passé aux mains du géant Marriott, en 2016, le processus a enfin été enclenché. Les 178 chambres – dont 11 suites – du Delta ont toutes été transformées. Le hall d’entrée, le restaurant, le bar et une partie du centre des congrès connaîtront le même sort. L’ensemble des travaux sera terminé au début de 2020. Doté d’une énorme salle (770 personnes en banquet ; 1150 en formule théâtre), l’endroit est enfin à l’image du groupe Marriott, nous dit-on, et recommence à attirer son lot d’événements. On en profite également pour découvrir la nature et goûter le terroir de la région.

Chez les Carmélites

PHOTO FOURNIE PAR L’ESPACE DU CARMEL

L’Espace du Carmel est une nouvelle auberge touristique de 23 chambres, à Danville, au nord de Sherbrooke.

Situé dans le village-relais de Danville, à 35 minutes au nord de Sherbrooke, L’Espace du Carmel est une nouvelle auberge touristique de 23 chambres qui cherche à attirer une clientèle d’affaires en semaine. Cette ancienne école primaire anglophone, devenue un couvent de la communauté des Carmélites, a été rénovée de A à Z. Elle peut accueillir 60 personnes dans sa salle à manger et son ancienne chapelle. Cuisine semi-professionnelle à la disposition des villégiateurs. Découvrez le mont Ham, l’étang Burbank ou la piste cyclable – qui fait partie du Corridor vert – durant votre séjour d’affaires.

Concept unique à Coaticook

PHOTO FOURNIE PAR TOMICO

Manquant cruellement d’hébergement touristique et d’affaires, Coaticook mise sur un nouveau concept de location à court terme.

Manquant cruellement d’hébergement touristique et d’affaires, Coaticook mise sur un nouveau concept de location à court terme. Soixante-six appartements de prestige en copropriété verront bientôt le jour sur le site de l’ancienne usine de textile Belding Corticelli. « On cherche des investisseurs qui mettront leur logement en location », dit une représentante du promoteur Tomico. Prix demandé : entre 230 000 et 350 000 $. Doté d’une salle de réception, le complexe résidentiel, adossé au parc de la Gorge, vise une clientèle d’affaires, mais aussi de villégiateurs. La Ville de Coaticook a récemment adopté un règlement encadrant et approuvant la location à court terme sur son territoire.

Rénovations au Ripplecove

 PHOTO FOURNIE PAR L’HÔTEL RIPPLECOVE

L’hôtel Ripplecove veut élargir sa clientèle d’affaires.

L’hôtel Ripplecove veut élargir sa clientèle d’affaires. L’établissement y travaille de trois façons. Il vient d’embaucher une employée attitrée aux groupes d’affaires, il continue à élargir son offre de services et il procède à d’importantes rénovations (chambres, terrasse, piscine, quai, etc.). Des projets d’agrandissement sont même dans l’air. Une étude de marché a été commandée en ce sens. L’hôtel Ripplecove offre aussi croisières, cours de cuisine et dégustations épicuriennes dans un élégant décor. Le complexe cinq étoiles, situé en bordure du lac Massawippi, compte 30 chambres et une petite salle pouvant accueillir entre 20 et 30 personnes. À 30 minutes au sud de Sherbrooke.