Selon un sondage récent de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), les entreprises canadiennes de 19 employés et moins peinent à pourvoir leurs postes vacants.

Martin Primeau, collaboration spéciale LA PRESSE

En effet, le taux de postes vacants dans les entreprises de cette taille s'est élevé à 4,2% au dernier trimestre alors qu'il était de 1,6% dans les entreprises comportant plus de 500 employés.

Une situation qui tranche, selon la FCEI, avec des conditions économiques et de chômage plus favorable qu'auparavant.

De façon générale, le taux de postes vacants est resté stable au pays au premier trimestre de 2013, à 2,5%.

Une proportion qui représenterait environ 295 000 emplois à temps plein et temps partiel, selon la FCEI.

Le Québec ne se distingue pas à ce chapitre, le taux de postes vacants de ses entreprises se chiffrant aussi à 2,5%.

D'ailleurs, cette valeur est restée stable dans la province depuis 2008, souligne le FCEI.