Le fabricant québécois de camions à ordures, Véhicules Inpak, vient de signer des ententes avec sept distributeurs canadiens et américains.

Stéphane Champagne, collaboration spéciale LA PRESSE

La PME de Drummondville est à modifier différents véhicules démonstrateurs à destination de l'Ouest canadien, du Nord-Ouest et du Sud-Est américains. Baptisé «Détritube», le camion à chargement frontal est entièrement conçu en aluminium. Il est plus volumineux, mais 30% plus léger qu'un camion conventionnel. Sa benne est de forme cylindrique, ce qui lui permet de contenir 30% plus de déchets. Fondée en 2010, l'entreprise compte moins de 10 camions sur les routes du Québec. Ceux-ci se vendent de 250 000$ à 270 000$.