Marc Cassivi

la liste:933:liste

Autres articles

 « Précédent  1 | 2 | 3  Suivant » 

  • Gabrielle ou Le démantèlement?

    Il s'agit de l'une des tâches les plus ingrates de la télévision québécoise (pire que d'animer... »

  • Ce qu'il reste de nous

    Il ne sera sans doute pas question de culture au débat des chefs, ce soir. On l'a dit et redit: la... »

  • La langue de bois

    C'était il y a quelques semaines au Combat contre la langue de bois, organisé au Cabaret du Mile... »

  • Le moins pire des systèmes

    Elle était belle à voir dimanche soir, au gala des prix Écrans canadiens. Gabrielle Marion-Rivard,... »

  • Lars le maudit

    C'est un film comme une réponse à un châtiment injustifié. Une longue provocation de quatre heures.... »

  • Paroles de lucide

    Denis Villeneuve décrivait ainsi, samedi dans nos pages, Maelström, l'oeuvre qui l'a révélé à... »

  • La formule gagnante des Oscars

    Ce n'est pas toujours l'oeuvre la plus attendue qui remporte l'Oscar du meilleur film. Crash plutôt... »

  • Alice et la musique

    Elle portait des souliers Converse. Elle souriait beaucoup, le regard pétillant, l'esprit vif, d'un... »

  • Le charme du brouillard

    On se laisse porter par Miraculum, le très attendu nouveau film de Daniel Grou (Podz), qui a ouvert... »

  • La «game» a changé

    Ce n'est pas la septième merveille du monde télévisuel. D'autres séries sont plus crédibles, plus... »


 « Précédent  1 | 2 | 3  Suivant » 

publicité

la boite:2525685:box

Question du jour

Sous le gouvernement Charest, le cabinet de la ministre Nathalie Normandeau était au coeur d'un complot criminel qui a permis à de grandes entreprises de s'acheter les faveurs du gouvernement en inondant le Parti libéral de contributions illégales, selon des documents de l'Unité permanente anticorruption (UPAC). Mme Normandeau affirme avoir toujours agi avec intégrité. La croyez-vous?

la liste:7636:liste;la boite:1341386:box