Les voix de Coco

Dans Coco, Benjamin Bratt incarne le célèbre Ernesto... (photo Jordan Strauss, associated press)

Agrandir

Dans Coco, Benjamin Bratt incarne le célèbre Ernesto de la Cruz.

photo Jordan Strauss, associated press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ont tous des origines latino-américaines. Et ce sont les voix de Coco. La Presse a pu parler aux acteurs qui incarnent les personnages principaux du film de Disney. Voici ce qu'ils avaient à dire du film en général et de leur rôle en particulier.

Benjamin Bratt

Celui qui a fait les beaux jours de la série télévisée Law & Order incarne le célèbre Ernesto de la Cruz, supervedette dans le monde des vivants et des morts, dont la devise est «Saisir le moment présent». L'acteur, qui a lui aussi des racines latino-américaines, s'est gâté avec ce personnage «qui a du swag». «Je me suis inspiré de chanteurs comme Pedro Infante, qui est l'équivalent de Frank Sinatra. J'ai aussi pensé à mon père qui était plus grand que nature, avec une forte carrure et une voix impressionnante. Surtout, quelqu'un qui aimait recevoir l'attention des autres.»

Gael García Bernal

L'acteur d'origine mexicaine qui a notamment tourné avec Alejandro González Iñárritu (Amores Perros, Babel) et Alfonso Cuarón (Y tu mama también) interprète le rôle d'Hector, un squelette qui aidera Miguel à retrouver Ernesto de la Cruz. «Après ma première rencontre avec l'équipe de création, j'étais impressionné par le travail de recherche qui avait été fait et par l'approche holistique des réalisateurs, qui nous proposent une véritable réflexion sur la mort et un point de vue finalement très personnel. J'ai été soufflé par le résultat.»

Edward James Olmos

Son personnage est dans une seule scène du film, mais une scène-clé qui révèle l'une des règles du monde des morts. Lorsque les vivants cessent de penser aux défunts, ils disparaissent définitivement. C'est ce qui arrive à Chicharron. «Ce film est très respectueux des rituels, nous dit l'acteur mexicain de 60 ans. On fête l'Halloween, mais on ne pense plus à nos ancêtres, on ne se recueille plus sur la tombe de nos pères. On ne raconte plus leurs histoires. Honnêtement, cette courte scène que j'interprète est l'un des moments de cinéma dont je suis le plus fier.»

Alanna Ubach

Mama Imelda est l'arrière-arrière-grand-mère de Miguel (la mère de Coco). Celle-là même qui a fondé l'entreprise de chaussures de la famille et qui a été abandonnée par son mari musicien. «Je trouve que c'est un portrait exquis de la vie après la mort », nous dit l'actrice Alanna Ubach. Mon fils, qui est âgé de 12 ans, m'a dit après avoir vu le film: "La mort ne me fait pas peur." Je trouve que c'est fabuleux d'avoir fait un film amusant comme celui-là, mais qui touche quand même à quelque chose de profond.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • <em>Coco</em>: le Mexique réhabilité

    Entrevues

    Coco: le Mexique réhabilité

    Les artisans «latinos» du film Coco sont unanimes. Après avoir été malmenés par leur président - qui a traité les Mexicains de violeurs, de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer