Fantastic Beasts and Where to Find Them: avant Harry était Newt...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

(TORONTO) J.K. Rowling a bien affirmé que les aventures romanesques de Harry Potter étaient terminées. Elle n'a par contre jamais dit qu'elle ne retournerait jamais dans ce monde magique qu'elle a créé de si formidable façon. Elle le fait ici en devenant scénariste (une première pour elle) et productrice de Fantastic Beasts and Where to Find Them, premier volet d'une saga qui en comptera cinq.

À l'origine était un tout petit livre que la romancière a publié en 2001 afin d'amasser des fonds pour une organisation caritative. Lui aussi intitulé Fantastic Beasts and Where to Find Them, le bouquin était présenté comme un des manuels scolaires que les jeunes sorciers étudiant à Poudlard doivent se procurer. On y trouve la description de 75 animaux fantastiques tels que répertoriés par le fameux «magizoologiste» Newt Scamander (Eddie Redmayne) - dont cette nouvelle série va raconter la vie.

Réalisé par un vétéran de l'univers Potter, David Yates (il était à la barre des quatre derniers films), le long métrage débute en 1926, alors que le sorcier globe-trotter anglais débarque à New York, des animaux fantastiques plein ses poches, sa valise, etc. Il arrive à la fin du périple qui lui permettra d'écrire le manuel que l'on sait. Ce qu'il ignore, c'est que la ville est aux prises avec une force mystérieuse qui sème la destruction.

Au pays des No-Majs

Il y a de la magie dans l'air. Et qui dit magie dit sorciers. Des bons, et des beaucoup moins bons. Une ombre plane sur le monde... et elle porte un nom familier aux fans de Harry Potter.

Newt en découvrira plus en compagnie des soeurs Goldstein, Porpentina et Queenie (Katherine Waterston que l'on verra bientôt dans Alien: Covenant; et Alison Sudol). Autour d'eux, les membres du ministère américain de la Magie, Jacob Kowalski (Don Fogler), un No-Maj (c'est ainsi que l'on nomme les Moldus dans le Nouveau-Monde), et Credence Barebone, jeune homme aussi pâle de peau que sombre d'âme qu'interprète le futur Barry Allen/The Flash, Ezra Miller.

Lors des entrevues que La Presse a menées à Toronto avec ces quatre «fantastiques», ce dernier soulignait la force d'un récit qui, même s'il se déroule dans les années 20, est pertinent en portrait et en enjeux, «en cette période où l'on voit tous les jours Voldemort à l'écran».

Nous étions à quelques heures de l'élection présidentielle américaine. 

_________________________________________________________________________________

Fantastic Beasts and Where to Find Them (V.F.: Les animaux fantastiques) prend l'affiche le 18 novembre

Les frais de voyage ont été payés par Warner Bros.

Deux autres rendez-vous

La suite de Fantastic Beasts and Where to Find Them est prévue pour le 16 novembre 2018 et le 3e volet, pour le 20 novembre 2020. En tout, cinq films ont été annoncés.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer