Geneviève Brouillette tourne avec Pamela Anderson

Geneviève Brouillette... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Geneviève Brouillette

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Geneviève Brouillette a tourné plusieurs scènes avec l'actrice Pamela Anderson dans le film indépendant The People Garden. François Arnaud y défend également un rôle.

Écrit et réalisé par la cinéaste manitobaine Nadia Litz, le film a été tourné dans la forêt humide près de Sooke en Colombie-Britannique l'automne dernier et à Sudbury au début de l'année.

Le film raconte l'histoire de Sweetpea (Dree Hemingway), jeune femme qui décide de rompre avec son amoureux Jamie (François Arnaud), une rock star partie tourner un clip au Japon avec Signe (Pamela Anderson), une icône sexuelle vieillissante. Mais lorsque la jeune femme arrive sur le plateau, Jamie a disparu.

«Moi, je joue Isabelle, la productrice du film qui a un accent francophone. Le but d'Isabelle est que le travail se fasse, peu importe que Jamie soit là ou non. Elle ne veut pas se préoccuper de ces histoires d'amour», résume Geneviève Brouillette.

La comédienne a eu sept jours de tournage pour ce film. Elle a fait plusieurs scènes avec Pamela Anderson, mais aussi avec les comédiens James Le Gros (directeur du clip), Liane Balaban (habilleuse) et Dree Hemingway. Des acteurs pour qui elle n'a que de bons mots.

«Ce sont tous des gens super gentils, dit-elle. Dree est adorable et Pamela, très gentille. Cette dernière m'a pas mal impressionnée. Une nuit, nous avons tourné alors qu'il pleuvait des cordes et qu'il faisait quatre ou cinq degrés. Pour une de ses scènes, Pamela était suspendue en petite robe sexy au bout d'une corde attachée à une grue. Elle est restée là longtemps et n'a jamais dit un mot. Et le soir, à l'hôtel, elle venait boire un verre de vin avec nous. Je l'ai trouvée très trooper

La production mise à part, la comédienne a été visiblement séduite par la beauté des lieux de tournage. «Dans l'île de Vancouver, on ne parle pas des rain forests pour rien, dit-elle. Il pleut tout le temps! C'était dur de travailler de nuit dans la forêt, mais sous la pluie, le paysage était très beau.»

Pour Hemingway

De son côté, François Arnaud, qui qualifie l'histoire de «thriller poétique», a joué uniquement des scènes avec Dree Hemingway durant quelques jours en décembre. Avec une pointe d'humour, il dit un peu regretter de ne pas avoir eu l'occasion de croiser la vedette d'Alerte à Malibu.

«J'avais vraiment envie de rencontrer cette légende des années 90 et de le dire ensuite à mes amis, raconte Arnaud en entrevue téléphonique depuis Los Angeles. Ç'aurait été d'autant plus intéressant qu'il est sous-entendu dans le film qu'il s'est passé quelque chose entre Jamie et Signe.»

Plus sérieusement, M. Arnaud dit avoir accepté le projet pour la qualité du scénario et le goût de travailler avec Dree Hemingway. «Je l'avais vue dans Starlet, un tout petit film indépendant qui était très bon. J'avais remarqué qu'elle avait un grand naturel à l'écran», dit-il.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer