Felicity Jones: femme d'époque

Felicity Jones incarne Jane Wilde dans The Theory... (Photo: fournie par Focus Features)

Agrandir

Felicity Jones incarne Jane Wilde dans The Theory of Everything.

Photo: fournie par Focus Features

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(New York) Au moment où elle a été convoquée pour une audition, Felicity Jones s'était déjà fait remarquer au cinéma grâce à The Invisible Woman. Dans ce drame d'époque, réalisé par Ralph Fiennes, l'actrice britannique prêtait ses traits à Nelly, l'amour secret de Charles Dickens. L'interprète de Felicia dans The Amazing Spider-Man 2 se glisse cette fois dans la peau de Jane, la première épouse de Stephen Hawking, à la faveur du film qu'a inspiré le bouquin qu'elle a écrit.

«The Theory of Everything n'est pas un drame biographique traditionnel, faisait récemment remarquer l'actrice au cours d'une rencontre de presse tenue à New York. Surtout, ce film met aussi en valeur un personnage féminin fort. Jane est une femme issue des années 50 et 60, une époque où le rôle principal d'une femme était celui de mère et d'épouse. En même temps, les femmes de cette époque furent les premières à revendiquer leur identité propre. Jane est à la fois vulnérable et très forte. Son livre était ma bible pendant le tournage. J'ai aussi eu le plaisir de la côtoyer. Mon travail est devenu tellement plus facile après cette formidable rencontre!»

La Théorie de l'univers

Cote La Presse

Le destin hors du commun de Stephen Hawking, physicien anglais atteint en 1963 de la maladie de Lou Gehrig, rendu mondialement célèbre en 1988 par la...
Fiche du film
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Eddie Redmayne: défi pluriel

    Entrevues

    Eddie Redmayne: défi pluriel

    Quand Eddie Redmayne a appris qu'il avait obtenu le rôle de Stephen Hawking dans The Theory of Everything, il a jubilé. Une seconde. La suivante, il... »

  • James Marsh: histoire de couple

    Entrevues

    James Marsh: histoire de couple

    Lauréat d'un Oscar grâce à son documentaire Man on Wire, le cinéaste britannique James Marsh emprunte le point de vue de Jane Hawking pour décrire la... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer