Jason Bourne: la boucle débouclée ***

La PresseMaude L'Archevêque 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un peu plus taciturne, un peu moins amnésique, Jason Bourne n'a pas vraiment changé. C'est le monde autour de lui qui s'est transformé, avec l'explosion de la surveillance de masse, des réseaux sociaux et du cyberactivisme. Après tout, près d'une décennie s'est écoulée entre Jason Bourne et The Bourne Ultimatum, dernier film mettant en vedette le superespion en cavale interprété par Matt Damon.

Plutôt que de couler des jours tranquilles sur une plage ensoleillée (comme il l'avait fait entre les deux premiers volets de la série), Jason Bourne semble avoir passé les dernières années à ruminer et à se punir de son ancien métier d'assassin à force de combats de boxe clandestins. Sa paix relative est mise en péril lorsque son ancienne copine Nicky Parsons (Julia Stiles, robotique) pirate des documents secrets de la CIA. S'ensuit un nouveau jeu du chat et de la souris à travers l'Europe et les États-Unis.

Les acteurs qui entourent Matt Damon ont changé (Julia Stiles est la seule actrice de la trilogie d'origine), mais les personnages qu'ils interprètent sont étonnamment familiers, de l'assassin bulldozer (Vincent Cassel) au directeur de la CIA sans scrupules (Tommy Lee Jones), en passant par l'agente qui décide de venir en aide à Bourne pour des raisons nébuleuses (Alicia Vikander). Il en va de même pour les scènes d'action, coulées dans le même moule que celles des volets précédents.

Jason Bourne... (Image fournie par la production) - image 2.0

Agrandir

Jason Bourne

Image fournie par la production

Abstraction

Connu pour son utilisation d'une caméra à l'épaule ultramobile et d'un montage syncopé, le réalisateur Paul Greengrass (The Bourne SupremacyThe Bourne Ultimatum) pousse presque ces techniques au point de l'abstraction dans Jason Bourne. L'effet varie selon les scènes: saisissant lors des chasses à l'homme à pied qui sont la marque de commerce de la série, confondant lors de la poursuite de voitures finale (néanmoins satisfaisante avec ses grincements de métal). 

Quelque part entre la suite et le redémarrage, Jason Bourne ne fait pas vraiment avancer son personnage ou son histoire, si bien qu'il est difficile de ne pas prêter de motivations cyniques aux créateurs de ce nouveau volet divertissant, mais pas particulièrement utile. C'est quand même dommage: la boucle était si admirablement bouclée avec The Bourne Ultimatum; après Jason Bourne, le lacet pend un peu mollement...

* * *

Jason Bourne. Thriller de Paul Greengrass. Avec Matt Damon, Tommy Lee Jones, Alicia Vikander et Vincent Cassel. 2h02.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer