À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Iron Man 3

      Iron Man 3

      Résumé

      Angoissé et en pleine crise existentielle, Tony Stark n'est plus que l'ombre de lui-même. Toutefois, lorsque le puissant terroriste Mandarin pulvérise sa résidence et son laboratoire, le richissime homme d'affaires enfile à nouveau son armure d'Iron Man, riposte et renaît. Aidé de sa compagne Pepper Potts et du colonel James Rhodes, alias War Machine, il se prépare à affronter son nouvel ennemi juré: le docteur Aldrich Killian, un savant fou qui a mis au point des soldats invincibles grâce à ses recherches sur la régénération des plantes. L'enlèvement de Pepper par Aldrich fait grimper la tension de plusieurs crans et force Tony à modifier son angle d'attaque.

      Cote La Presse

      3.5/5

      Votre cote 164 votes

      4/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Iron Man 3

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-05-03

      Classement : Général (déconseillé aux jeunes enfants)

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Buena Vista

      Date de sortie en DVD : 2013-09-24

      Genre : Drame fantastique

      Durée : 130 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Shane Black

      Montage : Jeffrey Ford,Peter S. Elliot

      Scénario : Shane Black,Drew Pearce

      Photographie : John Toll

      Musique : Brian Tyler

      ACTEURS

      Ben KingsleyDon CheadleGuy PearceRobert Downey Jr.Gwyneth PaltrowRebecca Hall

      Critique

      Iron Man 3 : retour sur les rails

      Sonia 
      Sonia Sarfati

      Il y a de l'action (façon «déjà vu dans le genre», mais aussi formidablement spectaculaire, comme ce saut en chute libre de l'équipage et des passagers du Air Force One en péril); de l'humour (sans cabotinage excessif de Robert Downey, Jr.) et de l'amour (juste assez); de la noirceur, mais pas trop prise de tête même si les tourments psychologiques de Tony Stark frôlent ici et là le too much; et des rebondissements surprenants, entre autres dans la manière dont les scénaristes ont joué avec certains personnages iconiques de la mythologie «iron-manienne» - cela pourrait déplaire aux puristes, c'est pourtant une bonne idée... dont on ne dira pas plus pour ne pas révéler le punch d'une intrigue un peu tarabiscotée mais, à l'arrivée, satisfaisante.

      Bref, du divertissement très bien fait.

      On y retrouve Tony Stark, qui a failli mourir dans The Avengers, maintenant aux prises avec des crises d'angoisse qui se traduisent par une obsession de mettre au point une amure sans faille. Une quête de perfection qui met en danger sa relation avec Pepper (Gwyneth Paltrow) et qui fait écho à une autre quête, celle d'Aldrich Killian (Guy Pearce, formidable), scientifique autrefois handicapé qui, grâce à un procédé mis au point par une ancienne flamme de Tony Stark, Maya Hansen (Rebecca Hall), gagne en prestance... et un peu plus.

      C'est déjà pas mal. Mais il y a plus, beaucoup plus: un ennemi se lève à l'horizon, il est mortel, il s'en prend à tout ce qui est cher à Tony Stark et il sème la terreur au moyen d'attentats terroristes. Il dit s'appeler le Mandarin. Et il affiche le visage de Ben Kingsley (qui plonge dans ce rôle avec délectation).

      Bref, deux heures qui filent comme une flèche. Qui peuvent se consommer en 2D (le 3D n'apporte rien et il est en fait à fuir par ceux à qui ce type de projection donne mal à la tête). Visuellement léchées, musicalement bien enrobées par Brian Tyler (même si la trame sonore d'Iron Man, signée Ramin Djawadi, demeure inégalée). Et que, comme le veut désormais la tradition, l'on ne quitte des yeux qu'après le générique final pour profiter d'une scène bonus très sympathique.

      * * * 1/2
      Iron Man 3 (V.F. : Iron Man 3). Science-fiction de Shane Black. Avec Robert Downey, Jr., Gwyneth Paltrow, Guy Pearce, Ben Kingsley. 2h10.

      Iron Man 3: l'ennemi intérieur

      Éric 
      Éric Moreault

      Iron Man 3 marque le début de saison des grosses pointures estivales (je sais, c'est tôt). Avec fracas. Ce film qui vient clore la trilogie des aventures de Tony Stark est de loin le meilleur de la franchise. Doté pour une fois d'un réel scénario, d'une intrigue sociopolitique pertinente à défaut d'être originale et d'effets visuels à couper le souffle, ce troisième volet vaut surtout pour ce qu'il démontre: on crée (souvent) les monstres qu'on doit ensuite combattre.

      Le thème de l'ennemi intérieur était déjà présent, mais cette fois, on a poussé la réflexion beaucoup plus loin. Tony Stark est l'artisan de son propre malheur en nourrissant le désir de vengeance d'Aldrich Killian, le vilain d'usage, qu'il a humilié jadis. Ce dernier se sert du terrorisme domestique pour annihiler son ennemi et contrôler la présidence américaine (ainsi que la population): manipulation de l'image, peur et attentats sont ses armes.

      Le scénario explore aussi les conséquences de la biotechnologie et de la manipulation génétique. Killian (fantastique Guy Pearce) a créé une race de mutants explosive! Des surhommes, en fait, mais complètement déshumanisés. Son personnage perd toutefois en crédibilité vers la fin.

      Alors que les deux premiers Iron Man en avaient beaucoup pour la machine, c'est l'homme qui est au coeur de ce troisième chapitre. On retrouve un Tony Stark traumatisé par les évènements survenus à New York dans le film Avengers. Il affronte ses propres démons: crises d'anxiété et insomnie, en plus de combattre sa dépendance à sa combinaison, qui le protège du monde extérieur. Sa personnalité humaine s'efface au profit de son double métallique, pour lequel il nourrit une véritable obsession.

      Le narcissique multimilliardaire découvrira rapidement (encore une fois) que la machine a ses limites. Il devra mener son enquête et se battre comme dans le temps... Et découvrira qu'on a souvent besoin d'un plus petit que soi en la personne d'Harley, pour qui il jouera le rôle d'un père adoptif. À la façon Tony Stark. Incroyable: cet égocentrique arrogant a un coeur! Et ses moments de doute: «Je ne suis qu'un type dans une boîte de conserve.»

      Bon, un tel film doit aussi donner au public sa finale qui n'en finit plus d'exploser et dont le méchant n'en finit plus de mourir. Pour affronter le mal, Stark/Iron Man est accompagné de son acolyte le colonel James Rhodes (Don Cheadle), qui revêt la combinaison d'Iron Patriot (belle ironie). Mais là, comme ailleurs dans le film, ce sont les revirements de situation et les choix inhabituels qui étonnent et séduisent.

      Le réalisateur Shane Black, surtout un scénariste de films d'action (les deux premiers Arme fatale), s'en tire plutôt bien. Il a surtout dirigé son acteur principal pour éviter qu'il cabotine (comme dans le deuxième). Robert Downey Jr. en Iron Man, c'est bien, mais en Tony Stark, c'est encore mieux, surtout avec son humour noir et sarcastique. Gwyneth Paltrow reprend sans trop forcer son rôle de Pepper Potts, la fidèle compagne de Stark.

      Iron Man 3 est un film qui traite aussi de désespoir, de solitude, d'amour et de devoirs: d'humanité. Il s'inscrit dans une longue lignée de films depuis Metropolis (Fritz Lang, 1927) qui traite des dangers de la machine et de la séparation des classes.

      Si quelques-uns des films à gros budget des prochaines semaines arrivent à la cheville métallique d'Iron Man 3, nous aurons, les amis, un bel été de cinéma!

      On aime: Le scénario. Le petit rôle de Ben Kingsley.

      On n'aime pas: L'aspect grand guignol du méchant vers la fin.

      publicité

      Commentaires ( 3 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaires (3)

      Commenter cet article »

      • Il est vrai que la 3D n'est pas nécessaire pour apprécier cet excellent film. Sans l'ombre d'un doute, il s'agit là du meilleur de la trilogie et également l'un des meilleurs films de Marvel. Autant par l'action que par l'humour, ce film saura vous plaire. Robert Downey Jr. nous confirme une fois pour toute qu'il sera pour toujours LE Tony Stark. Les effets spéciaux sont à couper le souffle, et l'ingéniosité derrière chaque technologie de ce film est à son meilleure. Un des meilleurs films de l'été sans aucun doute. Je le suggère à tous, pour un divertissement qui vaut chaque dollars investit.
        *****

      • Le 3D n'apporte jamais rien.
        Vivement que les grosses cies qui essaient de nous faire entrer ce gadget de force dans la gorge finissent par capituler!

      • Je Veux Recomende de vous voir cet film la, il ya trop de suspense, action et un peu d'amour.
        c'était incroyable, amusante et fascinante. LE MEILLEURE FILM DE IRON-MAN DE TOUS.
        MARVEL EST LE MEILLEURE!

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires