En DVD

Folles du cash

Folles du cash

Mad Money

Résumé

À la suite du licenciement de son mari, Bridget doit sacrifier son luxueux train de vie. Sans expérience professionnelle, la quinquagénaire se résigne à travailler comme femme de ménage pour la Réserve fédérale américaine. Découvrant que les billets de banque usés sont détruits, elle propose à deux collègues, Nina, une mère célibataire, et Jackie, une jeune femme insouciante, un stratagème pour subtiliser une partie de cet argent. Le fruit du vol parfaitement mis au point permet à Bridget de garder sa maison, à Jackie de payer ses dettes et à Nina d'offrir à ses deux garçons une meilleure éducation. Mais une petite gaffe commise par l'une d'entre elles pique la curiosité d'un inspecteur de la Réserve fédérale.

Cote La Presse

2.5/5

Votre cote 16 votes

3.2/5

Fermer X

Bande-annonce de Folles du cash

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2008-01-18

Classement : Général

Pays : États-Unis

Distributeur : Alliance Vivafilm

Date de sortie en DVD : 2008-05-13

Genre : Comédie policière

Durée : 98 min.

Année : 2008

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Callie Khouri

ACTEURS

Diane KeatonAdam RothenbergKatie HolmesQueen LatifahRoger CrossTed Danson

Critique

Mad Money : improbable mais sympa

Sonia 
Sonia Sarfati

Il faut se trouver dans un certain état d'esprit pour apprécier Mad Money de Callie Khouri. Jongler avec les cartes de crédit qui semblent peser trois tonnes. Balancer entre les services - professionnels, oui! - du plombier ou de l'électricien parce que les deux en même temps, c'est pas possible.

Là, il est possible qu'opère le charme de cette histoire de trois femmes qui n'ont rien en commun sinon qu'elles travaillent à la Réserve fédérale américaine (FED). Là où, chaque année, des milliards de vieux billets verts sont détruits. Il y a la jeune bohème qui, son iPod sur les oreilles, danse en travaillant et les transporte sur de gros chariots. La mère célibataire qui les passe à la déchiqueteuse. Et la bourgeoise dont le mari vient de perdre son emploi et qui vient d'être engagée comme concierge des lieux.

Ensemble, elles vont concevoir un vol de haut vol. Improbable, oui. Mais sympa par son petit côté politiquement incorrect.

** 1/2
MAD MONEY (V.F.: FOLLES DU CASH)

Comédie de Callie Khouri.
Avec Diane Keaton, Queen Latifah, Katie Holmes.

Mad Money : détournement de fonds

Sonia 
Sonia Sarfati

Il faut probablement se trouver dans un certain état d'esprit pour apprécier Mad Money de Callie Khouri. Jongler avec les cartes de crédit qui semblent peser trois tonnes en ce début d'année. Observer les copines-voisines-et-cousines s'envoler vers le Sud alors que vos ailes, plombées, vous retiennent au sol. Balancer entre les services - professionnels, oui! - du plombier ou de l'électricien parce que les deux en même temps, c'est pas possible. Bref, être serré, coincé, étouffé par un budget minceur.

Mad Money, c'est l'histoire de trois femmes qui n'ont rien en commun sinon qu'elles travaillent à la Réserve fédérale américaine (FED), là où, chaque année, des milliards de vieux billets verts sont détruits. Jackie (Katie Holmes), jeune femme bohème qui, son iPod sur les oreilles, danse à longueur de journée en travaillant, les transporte sur de gros chariots. Nina (Queen Latifah), mère célibataire qui élève seule ses deux enfants, les passe à la déchiqueteuse. Quant à Bridget (Diane Keaton), bourgeoise dont le mari vient de perdre son emploi et qui, sans qualification aucune, a été engagée à la FED, elle est la nouvelle concierge des lieux. Et la conceptrice du vol.

Le déclencheur: un cadenas. Aussi bête que ça. Il est le maillon faible de cette chaîne de destruction. Et, grâce à un tour de passe-passe (un peu facile), les trois complices vont détourner, pendant trois ans, des millions de dollars de leur destin - la déchiqueteuse. Bien sûr, elles finiront par se faire prendre - l'ouverture du film met en scène leur débandade, s'ensuit un long retour en arrière - mais la partie ne se termine pas obligatoirement là où on l'imagine, de la manière que l'on imagine. Il y a un petit côté politiquement incorrect plutôt sympathique à Mad Money.

Il y a aussi Diane Keaton, qui porte formidablement sur ses épaules la totale absence de scrupules de Bridget. Sa complicité avec Queen Latifah permet aussi de bons moments, d'autant plus que cette dernière est particulièrement attachante dans ce rôle qui est un peu un contre-emploi puisqu'elle est le... straightman du trio. Reste Katie Holmes. Belle, oui, mais sans naturel aucun. Les minauderies adolescentes que lui imposent son rôle passeraient certainement mieux chez une actrice plus douée. Enfin, à force d'être en contact avec Tom Cruise, elle devrait en prendre de la graine! N'a-t-elle pas récemment affirmé devant quelques journalistes (dont la représentante de La Presse) être mariée à «la plus grande star de cinéma de tous les temps»?

**1/2
MAD MONEY (V.F.: FOLLES DU CASH)
Comédie de Callie Khouri. 
Avec Diane Keaton, Queen Latifah, Katie Holmes. 
1h43.

Folles de cash : un culot payant

Daphné 
Daphné Bédard

«Même si on ne le croit pas, on est capables de tout!», lance au début du film Folles du cash, Bridget, interprétée par Diane Keaton. Femme un peu bourgeoise, Bridget se retrouve sans le sou lorsque son mari perd son emploi. Sa détermination, son intelligence et sa foi en elle-même lui feront dénicher un travail des plus lucratifs…

Engagée comme femme de ménage à la Réserve fédérale américaine, immense banque privée, Bridget ne tarde pas à avoir une idée diabolique. Elle veut voler de l’argent de la Réserve fédérale, sans se faire coincer évidemment. Pour mettre son plan à exécution, elle a besoin de complices, des femmes au-dessus de tout soupçon, mais qui ne lèveraient pas le nez sur quelques milliers de dollars. Nina (Queen Latifah) et Jackie (Katie Holmes) sont les femmes de l’emploi. Mère célibataire, Nina veut offrir une meilleure vie à ses deux fils. Les motivations de Jackie sont, quant à elles, purement ludiques. Ensemble, elles élaborent un stratagème simple, mais infaillible. Enfin presque…

Complicité

Somme toute, Folles du cash s’avère une comédie fort sympathique et divertissante. La beauté du film repose beaucoup sur la complicité qui unit les trois actrices principales à l’écran. Le jeu de Diane Keaton et de Queen Latifah est correct. Mais c’est surtout la performance de Katie Holmes, dont c’est le premier film depuis la naissance de la petite Suri il y a près de deux ans, qui étonne. Sa présence à l’écran est rafraîchissante.

Folles du cash a été réalisé par la scénariste de Thelma et Louise, Callie Khouri. Il ne faut toutefois pas s’attendre à retrouver l’esprit libre et invincible du road movie de 1991. Folles du cash est un film beaucoup plus conventionnel.

Le tournage en Louisiane a suscité beaucoup d’attention. Les paparazzis ne manquaient pas une chance de croquer sur le vif Madame Tom Cruise, dont le mari était d’ailleurs souvent présent sur le plateau de tournage. Une tonne de rumeurs n’a pas tardé à circuler voulant que l’acteur voulait tout contrôler et même changer le scénario. «À travers cette expérience, nous avons réalisé à quel point ce qui filtrait dans les médias était une distorsion de la réalité», a dit à ce sujet à La Presse la réalisatrice Callie Khouri.

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires