À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Les Misérables

      Les Misérables

      Résumé

      France, au début du XIXe siècle. À la suite de sa rencontre avec un prêtre miséricordieux, Jean Valjean, ancien forçat réduit à la mendicité, brise ses conditions de libération conditionnelle en se réinventant sous une nouvelle identité. Devenu neuf ans plus tard maire de Montreuil et propriétaire d'usine, Valjean, forcé de fuir son ex-geôlier le policier Javert, diffère sa promesse de prendre soin de Cosette, la petite fille de Fantine, une de ses ex-ouvrières morte dans la misère. Lorsque les circonstances le permettent, il se rend chez les Thénardier, un couple d'aubergistes malhonnêtes, pour leur acheter la fillette que ceux-ci maltraitent. Fuyant une fois de plus Javert, Valjean s'établit à Paris avec Cosette. Quelques années plus tard, celle-ci s'éprend de Marius, un étudiant qui mène avec le fougueux Enjolras une insurrection populaire contre le pouvoir royal. Cette idylle contrarie Éponine, la fille des Thénardier, secrètement amoureuse de Marius.

      Cote La Presse

      4/5

      Votre cote 168 votes

      3.9/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Les Misérables

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2012-12-25

      Classement : Général (déconseillé aux jeunes enfants)

      Pays : Grande-Bretagne

      Distributeur : Universal

      Date de sortie en DVD : 2013-03-22

      Genre : Drame musical

      Durée : 158 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Tom Hooper

      Montage : Chris Dickens,Melanie Oliver

      Scénario : William Nicholson

      Photographie : Danny Cohen

      D'après le roman de : Victor Hugo

      D'après l'oeuvre de : Alain Boublil,Claude-Michel Schönberg

      ACTEURS

      Anne HathawayHelena Bonham CarterRussell CroweSacha Baron CohenAmanda SeyfriedHugh JackmanEddie RedmayneDaniel HuttlestoneIsabelle AllenSamantha BarksAaron Tveit

      Critique

      Les Misérables : pari audacieux et réussi

      Sonia 
      Sonia Sarfati

      On pourra ne pas aimer l'interprétation que Tom Hooper fait des Misérables (à l'affiche le 25 décembre) - en particulier si on n'est pas fan de films musicaux -, mais on ne pourra jamais reprocher au réalisateur de The King's Speech de ne pas avoir pris de risques ou d'avoir manqué d'ambition avec cette adaptation au grand écran de l'un des spectacles musicaux les plus populaires des dernières décennies. En fait, c'est celui qui a le mieux vieilli, si on le compare à ses «rivaux» en termes de longévité que sont Cats et The Phantom of the Opera.

      Oui, le spectacle de Cameron Mackintosh, que des millions de personnes ont vu, son découpage, les airs de Claude-Michel Schönberg portant les mots d'Herbert Kretzmer (originellement, ceux d'Alain Boublil) se retrouvent à l'écran. Nous sommes en territoire familier. Mais le traitement visuel, avec son artifice assumé et son étrangeté est inédit. Et à la limite du dérangeant. C'est voulu. Et cela ramène à l'essence du grand roman de Victor Hugo: les personnages en présence dans Les Misérables ne sont pas glamour, et s'ils sont héroïques, peu d'entre eux seront reconnus comme tels. Bref, ils sont misérables.

      Et ils paraissent ainsi sous la caméra implacable de Tom Hooper. Comme il avait commencé à le faire dans The King's Speech, le réalisateur travaille avec des objectifs grand-angle. C'est comme cela qu'il filme, de très près en plus, ses acteurs. Il leur a d'ailleurs demandé de chanter face à la caméra et il a capté les performances en gros plan, souvent en une seule prise. Les traits sont déformés, mais l'émotion est toute là, brutale, rugueuse, douloureuse.

      C'est en particulier le cas pour Anne Hathaway (il serait misérable qu'elle ne remporte pas un Oscar pour sa performance), poignante Fantine, notamment dans son interprétation de I Dreamed a Dream. C'est le pivot émotif du premier acte du film, celui du second étant Eddie Redmayne (la révélation vocale du film), déchirant Marius dans Empty Chairs at Empty Tables. Entre les deux, le climax de l'oeuvre, alors qu'en un montage efficace tous les destins s'«enlignent» sur l'air et les paroles de One Day More - des amoureux Cosette (Amanda Seyfried) et Marius aux étudiants sur les barricades, menés par Enjolras (charismatique Aaron Tveit), en passant par les affreux Thénardier (Sacha Baron Cohen et Helena Bonham Carter, amusants), leur fille Éponine (excellente Samantha Barks) et les deux âmes (damnées) de l'oeuvre, Jean Valjean et l'inspecteur Javert.

      Dans la peau du premier, Hugh Jackman vibre d'intensité et, habitué qu'il est au théâtre musical, livre une performance sans faille. C'est moins le cas de Russell Crowe: s'il a la présence physique du tenace représentant de la loi, il n'a pas la voix de baryton nécessaire pour donner impact et relief aux duels vocaux qui l'opposent à Jackman - lui, un ténor.

      Un bémol, donc. Sur une partition d'une telle envergure, c'est peu.

      Les Misérables prend l'affiche le 25 décembre.

      * * * *
      Les Misérables. Drame musical de Tom Hooper. Avec Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway, Eddie Redmayne. 2h38.

      publicité

      Commentaires ( 4 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaires (4)

      Commenter cet article »

      • Je n’avais jamais vu «Les Misérables» en spectacle, mais j’avais écouté des dizaines de fois la bande originale tirée de sa création à Broadway. Dès que j’ai entendu la bande-annonce du film que vient d’en tirer Tom Hopper, j’ai tout de suite eu envie d’y courir. J’en sors tout juste, encore remué et ébloui. Sur le plan vocal, le film m’a pourtant paru un brin moins fort que le CD. Mais ce qu’on perd en vocalises, on le gagne sur le plan dramatique. Le réalisateur a choisi des acteurs plus que des chanteurs. Ne vous inquiétez pas pour autant : ils savent pousser la chansonnette. Tous. Mais je suis d’accord pour dire, comme tout un chacun, qu’Anne Hathaway, absolument sublime, est la révélation de ces «Misérables». Si vous êtes amateur de comédies musicales, courez voir cette énième version du chef-d’œuvre Hugo. C’est follement romantique et passionnément révolutionnaire. Comme beaucoup l’ont fait spontanément aujourd’hui, vous applaudirez peut-être à la fin, après avoir séché discrètement quelques larmes.

      • Je suis d'accord avec votre vision de ce majestueux film...sauf pour la fin. Russell Crowe n'est pas une grande voix, certes. Toutefois cela renforce la fragilité sous-jacente se son personnage.

      • Très beau film. Magnifiques performances de Anne Hathaway et Hugh Jackman. Et on entendra encore parler du jeune Marius et de la petite Cosette...

      • Cette adaptation au ciné.ma du chef-d'œuvre de Victor Hugo se passe de mots. Le jeu des acteurs est sana contredit magnifique. La bonté et la charité de Jean Valjean n'ont d'égal que la fougue et la hardiesse des jeunes révolutionnaires français.
        À voir avec les yeux du cœur !
        Tiden

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires