À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Escouade Gangster

      Gangster Squad

      Résumé

      Los Angeles, 1949. Inquiet de voir sa ville passer sous le contrôle du puissant gangster Mickey Cohen, le chef de police Parker charge le sergent-détective John O'Mara de créer une escouade secrète visant à déstabiliser les opérations criminelles de cet ex-boxeur new-yorkais, qui a dans sa poche de nombreux juges et policiers. Ancien héros de guerre partisan de la méthode forte, O'Mara recrute quatre agents intègres issus d'horizons divers, dont un spécialiste en écoute électronique. Se faisant tirer l'oreille, le sergent Jerry Wooters accepte de joindre l'escouade lorsqu'au cours d'une fusillade, les hommes de Cohen tuent accidentellement un innocent cireur de chaussures. Wooters doit toutefois assurer ses arrières, car il a entamé une liaison secrète avec Grace Faraday, la petite amie de Cohen.

      Cote La Presse

      2.5/5

      Votre cote 37 votes

      3.6/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Escouade Gangster

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-01-11

      Classement : 13 ans + (violence)

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Warner Bros.

      Date de sortie en DVD : 2013-04-23

      Genre : Drame policier

      Durée : 113 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Ruben Fleischer

      Montage : James Herbert,Alan Baumgarten

      Scénario : Will Beall

      Photographie : Dion Beebe

      Musique : Steve Jablonsky

      D'après le livre de : Paul Lieberman

      ACTEURS

      Emma StoneGiovanni RibisiJosh BrolinRyan GoslingSean PennNick NolteMichael PenaAnthony MackieRobert PatrickMireille Enos

      Critique

      Gangster squad: entre deux chaises

      Alain 
      Alain de Repentigny

      Dans le Los Angeles de la fin des années 40, le caïd Mickey Cohen (Sean Penn) règne en maître avec la complicité des juges et des policiers qu'il a soudoyés. Le chef de police Parker (Nick Nolte) demande au sergent John O'Mara (Josh Brolin), un héros de guerre, de former une escouade fantôme de policiers intrépides qui freinera l'expansion de l'empire du gangster.

      Gangster Squad fait évidemment penser aux Incorruptibles, surtout au début quand O'Mara recrute les membres de son équipe d'élite. Mais le film de Ruben Fleischer, qui s'inspire très librement de l'histoire de Mickey Cohen, n'a pas la profondeur ni le fini de celui de Brian De Palma.

      La distribution est alléchante, mais à l'exception de Josh Brolin et Ryan Gosling (le sergent Jerry Wooters), les acteurs ont peu à se mettre sous la dent. Fleischer dessine à gros traits les autres membres de l'escouade et Cohen et sa pulpeuse maîtresse Grace Faraday (Emma Stone) agissent comme de parfaits étrangers quand ils sont en présence l'un de l'autre. Pire encore, le Mickey Cohen de Sean Penn est caricatural à l'excès avec sa bouille de petit cousin du Big Boy Caprice d'Al Pacino dans Dick Tracy.

      Cinéaste du pastiche (Zombieland, 30 Minutes Or Less), Fleischer aurait pu faire volontairement un cartoon. En lieu et place, il a accouché d'un film qui souffre d'un flagrant mélange des genres, surfant entre les clins d'oeil au film policier d'époque servis à la moderne et la reconstitution historique, les réparties humoristiques et la morale à cinq sous.

      Comment Connie O'Mara (Mireille Enos), l'un des seuls personnages bien en chair du film, peut-elle s'opposer farouchement à la mission suicidaire de son mari puis, l'instant d'après, l'aider à recruter les meilleurs candidats pour son escouade d'élite? On reste tout aussi pantois quand la belle Grace, qui a échappé par on ne sait quel miracle à une mort certaine aux mains de Cohen, se pointe en taxi chez O'Mara et le convainc de reprendre le combat au moment où le guerrier endurci en est à se demander si ses hommes valent mieux que la bande à Cohen.

      Malgré tout, Gangster Squad a du rythme et certaines scènes d'action, comme la poursuite en voiture pour intercepter une cargaison de drogue, tiennent le spectateur en haleine. Par contre, l'embuscade dans le quartier chinois, qui a remplacé au montage la fusillade dans un cinéma après la tuerie d'Aurora, est un peu trop prévisible.

      Fleischer ne nous épargne pas les scènes de violence explicites et on comprend rapidement que les hommes de Cohen qui failliront à la tâche en paieront le prix. Enfin, malgré ses qualités esthétiques indéniables, son film donne souvent l'impression d'exploiter les mêmes décors.

      GANGSTER SQUAD (V.F.: Escouade gangster)

      **1/2

      Film policier de Ruben Fleischer. Avec Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn, Emma Stone. 1h53.

      Escouade gangster: tirer à blanc

      Éric 
      Éric Moreault

      Ruben Fleisher avait un sujet en or pour un film noir avec Escouade gangster: la tentative mafieuse de prendre le contrôle de Los Angeles en 1949, en alliant vice et corruption, une histoire basée sur des faits réels. Avait, disions-nous. Parce qu'il livre un film clinquant, dépourvu d'originalité et de personnalité, avec un scénario convenu qui gaspille une distribution de premier ordre.

      En ces temps troubles après la Seconde Guerre mondiale, deux ex-soldats redevenus policiers veulent remettre de l'ordre dans une ville sous le joug de Mickey Cohen (Sean Penn). Le milieu policier et judiciaire mange dans la main de l'impitoyable gangster aux ambitions démesurées.

      À la guerre comme à la guerre: les sergents John O'Mara (Josh Brolin) et Jerry Wooters (Ryan Gosling) montent une escouade sans peur et sans reproche qui va utiliser les mêmes méthodes brutales pour abattre l'ennemi. Avec leur dégaine cool et chacun leur spécialité, on se croirait presque dans un des Danny Ocean de Steven Soderberg.

      Sauf que dans Escouade gangster, on n'utilise pas son intelligence, mais la violence. Excessive. Au point où un des membres de l'escouade finit par demander à O'Mara: «Peux-tu me rappeler la différence entre eux et nous?» Des scrupules balayés du revers de la main: la fin justifie les moyens. Et tant pis si on laisse une multitude de morts sur le carreau. Même les seconds fusils de l'escouade meurent sans que nos «héros» y accordent plus de temps qu'une bonne rasade de whisky.

      On est loin de Los Angeles interdite. Le pire, c'est qu'Escouade gangster devient presque une parodie, bien involontairement, une sorte de croisement entre Scarface et Dick Tracy, où le nombre incroyable de coups de feu n'est que poudre aux yeux pour masquer la vacuité du propos. Une violence gratuite qu'on glorifie sans remords ni regrets.

      Le réalisateur a manifestement regardé ses classiques, citant Chinatown, Les incorruptibles, Le parrain, etc. D'ailleurs, la composition de Sean Penn, quand même pas mal, est de toute évidence inspirée par celle de Marlon Brando en Vito Corleone. Et Ruben Fleisher utilise tous les trucs du genre, usés à la corde: ralentis, montage parallèle, etc. Le western n'est jamais bien loin non plus. Après tout, Los Angeles est l'ultime frontière du Far West.

      Il faut quand même souligner la magnifique cinématographie, axée sur les couleurs plutôt que les teintes de noir et de gris propres au film noir.

      Bien sûr, Escouade gangster est divertissant. Et dans le genre, c'est plutôt bien fait. C'est seulement que le film de Fleisher aurait pu - et aurait dû - être beaucoup mieux. Sitôt vu, sitôt oublié.

      **1/2
      Escouade gangster (v.f. de Gangster Squad). Genre : policier. Réalisateur : Ruben Fleischer. Acteurs: Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn et Emma Stone. Classement : 13 ans. Durée : 1h53.

      On aime : le Los Angeles de 1949.

      On n'aime pas : le manque d'originalité et de personnalité.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires