À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    En DVD

    L' Espoir est à Hope Springs

    Hope Springs

    Résumé

    Se sentant négligée par Arnold, avec qui elle est mariée depuis 30 ans mais dont elle ne partage plus la chambre depuis déjà plusieurs années, Kay mise toutes ses économies sur une thérapie de couple d'une semaine à Great Hope Springs. Au cours de leurs rencontres avec leur thérapeute, le réputé docteur Bernie Field, Kay, résolue à ranimer la flamme, tente de convaincre Arnold, éteignoir emmuré dans le scepticisme, du bien-fondé de la démarche. Elle finit par le convaincre de faire avec elle les exercices recommandés par le docteur Field. Alors qu'un rapprochement semble enfin possible, d'autres obstacles mettent leur couple à rude épreuve.

    Cote La Presse

    2/5

    Votre cote 48 votes

    2.8/5

    Fermer X

    Bande-annonce de L' Espoir est à Hope Springs

    Vous avez vu le film?
    Faites-nous part de vos commentaires

    COTEZ CE FILM

    Légende

    • 5 etoile - exceptionnel
    • 4 etoile - Très bon
    • 3 etoile - Bon
    • 2 etoile - Passable
    • 1 etoile - À éviter

    DÉTAILS

    Date de sortie : 2012-08-08

    Classement : 13 ans +

    Pays : États-Unis

    Distributeur : Columbia

    Date de sortie en DVD : 2012-12-04

    Genre : Comédie dramatique

    Durée : 101 min.

    Année : 2012

    Site officiel

    GÉNÉRIQUE

    Réalisation : David Frankel

    Montage : Steven Weisberg,Matt Maddox

    Scénario : Vanessa Taylor

    Photographie : Florian Ballhaus

    Musique : Theodore Shapiro

    ACTEURS

    Jean SmartMeryl StreepSteve CarellTommy Lee JonesBen RappaportMarin IrelandElisabeth ShueBecky Ann BakerBrett RicePatch Darragh

    Critique

    Hope Springs : beau sujet, film drabe

    Philippe Renaud

    On se demande bien qui voudrait passer une heure et demie au cinéma à avoir l'impression d'épier une thérapie de couple visant à sauver un mariage de plus de 30 ans. C'est sans doute pour ça que nous ne sommes pas à la tête de Columbia Pictures, qui a lancé mercredi Hope Springs, mettant en vedette Meryl Streep, Tommy Lee Jones et Steve Carell.

    Le réalisateur David Frankel a déjà fait mouche en travaillant avec Meryl Streep sur The Devil Wears Prada (2006), mais il nous avait ennuyés l'année dernière avec sa comédie sur le monde pas du tout passionnant des observateurs d'oiseaux (The Big Year). Les tribulations amoureuses d'un couple mûr? Sujet intéressant traité en surface, et filmé de façon étonnamment drabe.

    Deux acteurs de talent

    Heureusement que nous avons deux acteurs de talent pour sauver cette histoire. Meryl Streep est excellente dans son rôle de femme lassée par sa vie de couple. Elle joue avec la nuance et la délicatesse qu'on lui connaît cette Kay contenue mais près d'avoir envie d'en finir avec son mariage.

    Tommy Lee Jones s'est pour sa part visiblement investi dans le rôle d'Arnold, mari bourru qui exprime par la colère une certaine frustration que l'on découvrira au fil des séances avec le Dr Bernard Feld, incarné par Steve Carell, sans doute le rôle le moins comique de sa carrière.

    Écoeurée par la routine, Kay force son mari à suivre avec elle une thérapie de couple intensive dans un coquet village du Maine, où Dr Feld a sa clinique. On assiste ensuite à toutes les séances de thérapie, des scènes aussi plates que platement filmées. Imaginez être assis près de la porte du cabinet du bon docteur à écouter les complaintes de Kay et Arnold... Le film aurait pu se présenter comme une comédie dramatique, mais les rares moments vraiment drôles sont étouffés sous une pile de confidences délicates à propos des désirs sexuels de l'un et de l'autre.

    Il faut saluer cette volonté d'aborder des thèmes boudés par le cinéma grand public: l'amour et la sexualité après 50 ans, la santé (ou l'absence de) des mariages qui durent, la vie de couple. Le traitement qu'en fait David Frankel, lui, est navrant. Aucun rythme, zéro souci d'esthétisme, un scénario aux contours superficiels. Dommage.

    publicité

    publicité

    10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

    Critiques >

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    Autres contenus populaires