Les nombrils adaptés pour la scène

Les quatre premiers tomes de la populaire série bédé Les nombrils, des auteurs... (Photo: illustration fournie par Dupuis)

Agrandir

Photo: illustration fournie par Dupuis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les quatre premiers tomes de la populaire série bédé Les nombrils, des auteurs québécois Delaf & Dubuc, viennent d'être adaptés pour la scène.

C'est l'auteur Jocelyn Roy qui a signé le texte théâtral centré sur le personnage de Karine, jeune adolescente timide et complexée, dépendante de ses deux pestes d'amies Jenny et Vicky. Le projet d'adaptation s'est fait avec l'accord de l'éditeur belge Dupuis, qui publie les albums de Delaf & Dubuc depuis 2005.

La pièce, simplement intitulée Les nombrils, est maintenant disponible sur le site de la bibliothèque virtuelle ADEL. Le texte pourrait être publié par Dupuis ultérieurement, à moins que l'éditeur négocie sa publication avec une autre maison d'édition.

Il est aussi question de créer une pièce de théâtre musical à partir de ce texte qui aborde, entre autres, les thèmes de l'intimidation et de l'hypersexualisation. Selon l'agente Karine Lapierre, des discussions sont en cours avec un producteur.

Ce sont les auteurs de la bédé, Marc Delafontaine et Maryse Dubuc, qui ont mis en oeuvre ce projet dans le but de répondre à une demande répétée des directions d'écoles secondaires, qui souhaitaient avoir en main une pièce de théâtre pour leurs élèves friands de cette série, nous dit Mme Lapierre.

Jocelyn Roy a été contacté par les créateurs des Nombrils il y a deux ans pour réaliser ce projet théâtral. Sa pièce comprend une galerie d'environ 30 personnages. Elle peut toutefois être montée avec un minimum de neuf comédiens.

La pièce est centrée sur Karine et son histoire d'amour avec Dan (que ses amies tentent de saboter). Il sera aussi question de trahison, puisque Dan trompe sa nouvelle conquête. «Karine se sert de sa peine pour rebondir, raconte Jocelyn Roy. Elle apprendra à s'émanciper et à s'apprécier.»

Ses deux amies Jenny et Vicky seront bien sûr présentes. Les deux filles, à la fois «profiteuses, superficielles, jalouses et parfois même méchantes», l'aideront tout de même à traverser son épreuve. «On a voulu accentuer l'amitié des filles, que l'on retrouve dans les tomes 5 et 6 de la série», indique l'auteur et réalisateur.

Jocelyn Roy a confié que le projet de théâtre musical était embryonnaire, mais il confirme avoir écrit huit chansons qui pourraient facilement être «insérées» dans la pièce, essentiellement des solos, des duos et des numéros de groupe.

En attendant la création de la comédie musicale, la scénariste de la série, Maryse Dubuc, planche sur la double adaptation cinématographique des Nombrils: d'abord un long métrage avec de vrais acteurs, prévu pour 2015, et un film d'animation, scénarisé avec François Avard, qui sortira en 2016.

Delaf et Dubuc ont vendu plus de 1,5 million d'exemplaires des Nombrils à ce jour. C'est l'éditeur belge Dupuis qui produira les deux films avec les maisons de production québécoises Echo Média et Médiabiz.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer