Transport électrique

S'inspirer du modèle norvégien

En Norvège, il y a près de 4000... (PHOTO DANIEL SANNUM LAUTEN, AGENCE France-Presse)

Agrandir

En Norvège, il y a près de 4000 bornes de recharge lente et environ 70 bornes rapides qui permettent de faire le plein d'électricité tout à fait gratuitement.

PHOTO DANIEL SANNUM LAUTEN, AGENCE France-Presse

Yvon Laprade

Collaboration spéciale

La Presse

La Norvège est considérée comme le paradis européen de la voiture électrique. Le Québec pourrait-il s'inspirer des politiques mises en place par ce pays scandinave d'un peu plus de 5 millions d'habitants ? Voici les cinq éléments-clés du modèle norvégien.

Exemption de taxe

Pas de taxe de vente à l'achat d'un véhicule électrique. Une économie substantielle pour l'acheteur, puisque la TVA est à 25 %.

Bornes de recharge

Près de 4000 bornes de recharge lente et environ 70 bornes rapides permettent de faire le plein d'électricité tout à fait gratuitement.

Stationnement

Stationnement gratuit, tout comme le péage urbain, dans les rues d'Oslo, la capitale, ou ailleurs au pays... si le véhicule n'émet pas de CO2.

Circulation

Autorisation de circuler en tout temps sur les voies réservées aux autobus et aux taxis pour éviter la congestion.

Coût de l'électricité

Comme le Québec, la Norvège a l'avantage de pouvoir produire de l'électricité « majoritairement hydroélectrique », à un coût de revient relativement peu élevé. Ce qui permet de propulser les ventes de ces véhicules de l'avenir, qui ont battu des records de popularité, en mars dernier, avec 20 % des nouvelles immatriculations.

Sources: moteurnature.com et statistiques-mondiales.com




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer