Quand la FDA frappe

Donald Olds, chef de l'exploitation de Telesta, affirme :... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Donald Olds, chef de l'exploitation de Telesta, affirme : « Nous espérons encore convaincre la FDA d'approuver notre produit. »

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Paquin

Collaboraiton spéciale

La Presse

La biotech montréalaise Telesta a reçu une douche froide le 18 novembre dernier quand un comité-conseil de la Food and Drug Administration (FDA) a voté contre l'approbation de son nouveau médicament pour combattre le cancer de la vessie, le MCNA.

Le comité invoque certains aspects techniques de l'étude sur le MCNA et craint qu'en les traitant avec le MCNA, des patients retardent l'intervention chirurgicale et que leur cancer s'aggrave. Cette décision n'a toutefois pas un caractère définitif. « Il ne s'agit pas de la décision de la FDA elle-même, distingue Donald Olds, chef de l'exploitation de Telesta, mais de l'avis d'un comité de conseillers. Nous allons tout faire pour convaincre la FDA de rendre un jugement favorable à notre médicament. »

Se faisant rassurants pour les investisseurs, deux analystes de la firme Ladenburg Thalmann estiment qu'un compromis entre Telesta et la FDA est possible. Deux autres analystes de la firme Roth Capital Partners affirment que les évaluations négatives des comités-conseils de la FDA ne signifient pas nécessairement que la FDA va aller dans le même sens. La FDA doit rendre son jugement définitif sur le MCNA le 27 février 2016.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer