Nouveautés technos pour les investisseurs autonomes

Line de Villers, directrice principale, relations d'affaires, chez... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Line de Villers, directrice principale, relations d'affaires, chez Banque Nationale Courtage direct.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Lord

Collaboration spéciale

La Presse

Le courtage à escompte prend du galon. Pour mieux faire face à la concurrence, les institutions financières doivent innover. Des nouveautés technologiques font donc leur apparition, alors que les plateformes sont sans cesse renouvelées et améliorées. La Presse Affaires a recensé les nouveautés technos de l'année et les tendances dans les produits offerts.

Des plateformes améliorées, des fonctionnalités ajoutées

Les plateformes en ligne offertes par les différentes institutions financières sont en constante évolution.

Disnat, filiale de courtage en ligne de Desjardins, a introduit la visualisation de la répartition du portefeuille par région géographique, par secteurs d'activité et par classes d'actifs. Un nouveau design et une nouvelle ergonomie sont attendus en 2015 pour le site transactionnel.

Qtrade Investor et RBC Placements en Direct ont aussi du nouveau. Dans le premier cas, les outils d'analyse graphique ont été améliorés, tout comme les listes de surveillance de portefeuille. Dans le second cas, la Communauté RBC Placements en Direct, qui comprend des forums de discussions, s'est développée et a atteint le cap des 8500 membres l'été dernier.

J'investis sur mon appli

Les applications pour appareils mobiles deviennent de plus en plus courantes. Elles sont souvent plus intuitives à utiliser sur de petits écrans que les interfaces accessibles par fureteur.

À noter cette année, Qtrade Investor a lancé son application Qtrade Mobile. Par exemple, il est possible d'obtenir des prix en temps réel sur des titres, d'exécuter des transferts d'argent et de créer des listes pour suivre différentes firmes.

L'application permet aussi de créer un tableau de bord personnalisé. On peut y mettre certaines informations comme la valeur de son portefeuille ou des informations de marchés particuliers.

D'autres applications mobiles ont été lancées depuis environ un an, comme celle de BMO Ligne d'action.

Du contenu éducatif interactif

L'investissement indépendant peut être intimidant si nos connaissances sont limitées. L'internet regorge d'information, mais certains renseignements peuvent être trompeurs.

«C'est souvent une bonne idée de suivre une formation avant de se lancer», suggère Laurent Blanchard, vice-président et directeur général de Disnat.

En 2015, Disnat organisera plus de 340 événements. Au menu, des formations sur place, mais aussi en ligne grâce à une connexion internet sécurisée.

Les investisseurs branchés sont invités à en apprendre davantage sur des sujets allant de la négociation d'options sur titres à l'analyse de marché. Des périodes d'exercice en temps réel sont prévues.

Placements directs TD a aussi lancé des formations en webdiffusion.

Des portefeuilles rééquilibrés pour les gens occupés

Les gens désirant prendre en main leurs finances n'ont pas tous le temps, ou l'envie, de gérer activement leur portefeuille.

Une nouvelle option s'offre à eux depuis le mois de septembre. InvestCube, de Banque Nationale Courtage direct, permet aux investisseurs autonomes de choisir parmi cinq portefeuilles, construits à partir de fonds négociés en Bourse, en fonction de leur tolérance au risque.

Les portefeuilles sont ensuite réévalués automatiquement chaque mois. «Lorsqu'un titre dévie de plus ou moins de 10% de son allocation cible, le logiciel rééquilibre les actifs afin de retrouver la répartition visée», explique Line de Villers, directrice principale, relations d'affaires. Il s'agit d'une première pour une grande banque au Québec.

Investir dans son REER en argent américain

Investir sur le marché américain peut être un casse-tête à cause de la conversion des devises. Certains outils sont là pour vous faciliter la tâche.

Une des nouveautés s'offrant aux investisseurs indépendants est l'ajout des REER et des CELI en devises américaines chez Desjardins et chez Placements directs TD.

«Les régimes enregistrés en dollars américains ont pris le virage virtuel en octobre dernier chez Disnat», indique Laurent Blanchard.

À la TD, on explique que les clients peuvent désormais maintenir leurs soldes de trésorerie en dollars américains et régler leurs opérations américaines en devises du pays. Les dividendes et les intérêts sont alors également versés directement aux comptes en billets verts.

Rapports sur le rendement améliorés

En investissement, la performance compte. C'est pourquoi les services de courtage en ligne offrent généralement des outils pour évaluer les rendements des placements choisis.

Quelques nouveautés retiennent l'attention, notamment chez Placements directs TD. La plateforme en ligne de l'institution financière permet maintenant d'analyser en détail les facteurs qui contribuent à la performance du portefeuille et aux variations du solde, comme les gains en intérêts et en dividendes.

Il est aussi maintenant possible de regrouper plusieurs comptes pour afficher le taux de rendement global entre les portefeuilles enregistrés et non enregistrés. On peut par ailleurs comparer sa performance aux principaux indices de marchés ou créer son propre objectif de taux de rendement.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer