Industrie maritime

De nouveaux laquiers pour Fednav

Les employés de Fednav choisiront le nom du... (PHOTO FOURNIE PAR NAVTECH)

Agrandir

Les employés de Fednav choisiront le nom du prochain laquier de l'entreprise.

PHOTO FOURNIE PAR NAVTECH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Didier Bert

Collaboration spéciale

La Presse

Le transporteur maritime Fednav recevra le premier de ses nouveaux laquiers au printemps 2015.

Par la suite, de nouveaux navires lui seront livrés par séries de trois, précise Marc Gagnon, directeur des affaires gouvernementales chez Fednav.

Au total, l'entreprise a investi dans une vingtaine de navires, pour un total de 500 millions. «Nous rajeunissons notre flotte, explique M. Gagnon. En transport maritime international, un navire âgé de 20 ans est un vieux navire.»

Fednav mise ainsi sur des bateaux plus économes pour accroître ses activités. À brève échéance, 12 nouveaux laquiers navigueront sur le Saint-Laurent.

Hormis le trafic sur la voie maritime du Saint-Laurent, la firme de Montréal travaille aussi dans la navigation arctique. «Notre spécialité, c'est la glace, résume Marc Gagnon. Nous sortons le minerai de fer et le nickel de l'Arctique.»

Son brise-glace Nunavik a été le premier navire marchand non escorté à franchir complètement le passage du Nord-Ouest. Le chargement de concentré de nickel a été livré en Chine. Parti de Baie-Déception, dans le Nord-du-Québec, le Nunavik a écourté son trajet de 40% en évitant le passage par le canal de Panama.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer