Convectair sort de sa zone de confort

Bernard Pitre, président-directeur général de Convectair... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Bernard Pitre, président-directeur général de Convectair

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Tison
La Presse

L'INNOVATION: Connectair est un système qui gère tous les objets connectés de la maison, en accédant aux fonctions et commandes de chacun.

Connectair, produit par l'entreprise Convectair, est un système... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Connectair, produit par l'entreprise Convectair, est un système qui gère tous les objets connectés de la maison, en accédant aux fonctions et commandes de chacun.

Photo Bernard Brault, La Presse

Ils peuvent être contrôlés à l'aide d'un écran de contrôle mural, ou à distance à partir d'un ordinateur, d'une tablette numérique ou d'un téléphone intelligent.

QUI ?

Convectair se spécialise depuis plus de 30 ans dans les appareils de chauffage électrique par convection, au point d'avoir donné son nom à l'appareil dans le langage populaire. L'entreprise de Sainte-Thérèse sort de cette zone de confort : avec Connectair, présenté en octobre dernier, elle met le pied dans l'internet des objets.

Le système a été conçu par la firme lavalloise 2KLIC, spécialisée en internet des objets, en collaboration avec le Centre d'expertise et de formation de Convectair. Ouvert en juin 2016, le Centre est voué au développement de technologies de conservation d'énergie.

Le boîtier du module de contrôle mural a été conçu par la firme de design industriel Morelli.

« On a travaillé sur trois grands axes : simplicité, agilité et plateforme ouverte. On a vu depuis cinq ans toutes sortes d'essais et d'erreurs sur l'internet des objets, et c'est compliqué. On a essayé d'aller vers la simplicité. Et la beauté d'une plateforme ouverte, c'est qu'on peut avoir des collaborateurs, des partenariats qui vont grandir avec le temps. » - Bernard Pitre, président-directeur général, Convectair

LE PRODUIT

Le système Connectair s'appuie sur une « interface de programmation applicative », qui permet d'établir facilement une communication avec les applications des objets connectés selon le protocole Z-Wave ou Z-Wave Plus.

Z-Wave est un protocole ouvert pour les échanges radio à faible bande passante, pour les communications sans fil entre appareils connectés.

Le système électronique est contenu dans un module de contrôle mural à écran tactile de 7 po, à écran de 5 po, ou encore dans une boîte noire. Tous trois peuvent être commandés à distance avec un ordinateur, une tablette ou un cellulaire, y compris depuis l'étranger.

L'application pourra gérer l'éclairage, les appareils de chauffage, les valves d'eau, les serrures... jusqu'aux stores, aspirateurs robots et cafetières, dans la mesure où ils sont compatibles avec le protocole Z-Wave Plus.

Avec une interface simple, l'appareil peut établir des scénarios d'usage, par exemple pour réduire la consommation d'énergie ou simuler la présence humaine.

COMBIEN ?

Au contraire des systèmes de domotique d'autrefois, Connectair est un produit « pour toutes les bourses », fait valoir le président de Convectair, Bernard Pitre.

Un système qui contrôle l'éclairage et deux appareils de chauffage coûterait entre 500 et 700 $ avant installation, indique-t-il.

LA FABRICATION

Les premiers appareils seront livrés au début de 2018. « Éventuellement, on pense pouvoir aller chercher plusieurs milliers d'appareils annuellement », informe Bernard Pitre.

L'appareil est assemblé par 2KLIC, avec des pièces électroniques pour la plupart importées d'Asie.

Un partenariat avec un fournisseur américain est à l'étude, pour une production à plus grande échelle.

L'AVENIR

Cette plateforme ouverte peut accueillir toutes sortes d'applications périphériques, par exemple pour la supervision de la santé des personnes âgées à domicile, indique Bernard Pitre.

Selon lui, ce système ouvre la porte (télécommandée) non plus d'une maison intelligente, mais d'une maison bienveillante.

Cette intelligence et cette connectivité ne desserviront pas que les familles branchées, « mais aussi les gens les plus vulnérables ».

À mesure que des produits et systèmes adopteront le protocole Z-Wave, « c'est une communauté qui va grandir continuellement », prévoit-il.

Dans la phase d'implantation, Convectair se concentrera sur les marchés québécois et canadien. Les États-Unis seront la cible suivante.

Déjà, pour 2018, Bernard Pitre envisage des ventes de plus de 1 million de dollars, « et c'est exponentiel ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer