Source ID:; App Source:

Bois tes légumes!

S'il est déjà possible de se procurer du... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPECIALE)

Agrandir

S'il est déjà possible de se procurer du jus frais à Montréal depuis plusieurs années, l'ouverture de trois bars à jus cet été (Fruitologie, Nutrimania et la boutique éphémère de Dose) suggère que la tendance est plein essor au Québec.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPECIALE

Avec l'ouverture de nouveaux bars à jus qui offrent des jus de légumes et de fruits fraîchement pressés, il semble que Montréal succombe pour de bon à la mode du «juicing». Regard sur un phénomène liquide.

Ce n'est pas d'hier que l'homme consomme des jus frais pressés à partir de fruits, mais aussi de légumes. Autrefois vu comme un truc de grano, le «juicing» fait de plus en plus d'adeptes, propulsé par nombre de livres, blogues et documentaires. Oui, boire ses légumes n'a jamais été aussi tendance.

Dans Fat, Sick & Nearly Dead, l'Australien Joe Cross, souffrant d'embonpoint et malade, décide de reprendre sa santé en main en entreprenant une cure de jus de 60 jours tout en parcourant les États-Unis. À l'issue d'un voyage ponctué de rencontres avec des gens souvent mal en point et accros au fast-food, il aura perdu 100 lb et arrêté la prise de tous ses médicaments.

Diffusé sur Netflix en 2011, ce documentaire aurait plus que doublé la vente d'extracteurs à jus Breville, dont se sert Cross dans le film, en plus de contribuer à l'engouement pour le «juicing» - c'est-à-dire boire des jus de légumes et de fruits frais pressés - chez nos voisins du Sud.

S'il est déjà possible de se procurer du jus frais à Montréal depuis plusieurs années, l'ouverture de trois bars à jus cet été (Fruitologie, Nutrimania et la boutique éphémère de Dose) suggère que la tendance est plein essor au Québec.

«Difficile de dire d'où vient la mode du "juicing" puisque les jus frais ne datent pas d'hier, remarque Hubert Cormier, nutritionniste et auteur du livre À bas les kilos! L'arrivée d'Instagram, Facebook et Pinterest n'est pas étrangère au regain de popularité constaté au cours des dernières années. De plus, plusieurs restaurants offrent désormais des jus, sans compter qu'il est de plus en plus facile de retrouver des comptoirs à jus.»

Une solution aux maux modernes?

Pour Jean-Pierre Kiekens, le propriétaire du nouveau bar à jus Nutrimania, le constat est grave: les maladies chroniques sont omniprésentes, les gens sont malades, obèses, mal dans leur peau. Le problème? Leur alimentation déficiente, faite d'aliments transformés, de sucre, de sel et de gras, qui aurait des  «effets dévastateurs», juge-t-il.

Les jus frais de légumes et de fruits peuvent être un premier pas pour retrouver sa vitalité, croit-il. «Le jus a un effet détoxifiant sur le système. Il est énergisant, aide à contrôler le poids et permet de consommer des légumes plus facilement, ce qui est très pratique avec les enfants!», ajoute celui qui a lui-même fait l'expérience des effets bénéfiques du jus frais avant d'ouvrir son propre commerce.

À quelques pas de là, rue Saint-Denis, les jeunes entrepreneurs Raphaël Hubert et Geneviève Brousseau-Provencher ont célébré en août dernier l'ouverture du «pop-up shop» de leur entreprise Dose (en collaboration avec la marque de vêtements Cory Vines). Il est possible de s'y procurer leurs jus frais et biologiques pressés à froid, déjà offerts dans quelques points de vente et par livraison dans certains secteurs de l'île.

Depuis le lancement de Dose au début de l'année, Mme Brousseau-Provencher remarque à quel point les gens recherchent de plus en plus des jus frais à base de légumes. «Cet été, l'augmentation des ventes nous a pris par surprise. Les gens ont souvent entendu parler du "juicing" et recherchent ce type de produits», remarque-t-elle.

Pour la jeune femme, boire des jus de légumes et de fruits frais est une question d'efficacité... et de santé. «Il n'existe aucune façon de condenser autant de fruits et légumes! C'est efficace et ça n'encombre pas le système digestif. Cela permet de donner de l'énergie en l'espace de 30 minutes, ce qui en fait un produit idéal à consommer avant de faire du sport, comme du yoga.»

Difficile, en effet, de contester l'effet positif de ces breuvages sur l'organisme, alors que plusieurs gens ont de la difficulté à consommer leurs portions recommandées de fruits et légumes: «Le bénéfice évident des jus frais qui incluent des légumes, c'est qu'il s'agit d'une excellente source de divers minéraux et vitamines. Ces derniers ont des pouvoirs antioxydants qui protègent le corps contre les radicaux libres», confirme M. Cormier.

Une détox avec ça?

Impossible de faire référence aux jus frais pressés sans parler de détox liquide, ce phénomène à la popularité grandissante où les gens vont s'astreindre à ne boire que des jus pour l'espace d'un ou deux jours, voire une semaine... ou 60 jours, comme dans le cas - extrême - de Joe Ross.

Pour le nutritionniste Hubert Cormier, ces détox sont loin d'être efficaces et nécessaires. «Le corps est une incroyable machine et il a seulement besoin d'être "détoxiqué" en cas d'empoisonnement ou d'exposition à la radioactivité ou aux métaux lourds», rappelle-t-il.

En fait, ajoute-t-il, «ces cures sont très restrictives et ne permettent pas d'atteindre le minimum de calories dont le corps a besoin pour bien fonctionner. Le corps perdra surtout de la masse musculaire et beaucoup d'eau, mais pas de gras. Le seul bénéfice serait qu'elles permettent, le temps de quelques jours, d'éviter les aliments très gras ou très sucrés. Mais on ne peut pas conserver ce type de diète très longtemps.»

Malgré tout, plusieurs seront tentés par l'expérience, comme celle que propose Dose en offrant des détox de un, deux ou trois jours, qui comprennent cinq jus et un lait de chanvre (pour l'apport en protéines) par jour.

«Nous ne sommes pas des nutritionnistes et on ne dit pas aux gens quoi faire, nuance Mme Brousseau-Provencher. Notre mission est que les gens se sentent bien et on conseille à ceux qui veulent essayer la détox de commencer par une journée. Mais, pour nous, le jus est avant tout un excellent additif à l'alimentation.»

Jus ou smoothies?

JUSLes jus sont obtenus en séparant la pulpe des fruits et des légumes pour n'en extraire que leur jus. Les adeptes du «juicing» arguent que l'organisme absorbe ainsi plus facilement les minéraux, vitamines et enzymes contenus dans les végétaux, ce qui ne fait pas consensus dans la communauté scientifique. Une chose est sûre: les jus frais permettent de consommer en un seul verre une très grande quantité de légumes et de fruits. Comme ils sont exempts de fibres, ils sont très faciles à digérer et très faibles en calories.

SMOOTHIES

Contrairement aux jus, les smoothies conservent la pulpe des fruits et des légumes. Comme on y ajoute souvent d'autres ingrédients comme du yogourt, du lait d'amande, du tofu soyeux, des graines de lin moulues ou de la spiruline, ces boissons, plus riches en protéines et en fibres, contiennent davantage de calories et sont plus nourrissantes que les jus.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer