Le fameux macaroni au fromage Kraft Dinner, dont plusieurs enfants raffolent, sera moins jaune. Le géant alimentaire américain se garde bien de dire qu'il a plié sous la pression d'un groupe «anti-jaune», mais il n'en demeure pas moins qu'il a annoncé discrètement, il y a quelques jours, le retrait du colorant artificiel dans certains de ses produits vendus aux États-Unis et au Canada.

Mis à jour le 8 nov. 2013
Sara Champagne LA PRESSE

Le colorant en question est connu sous le nom de «jaune 5» - ou sous son nom scientifique de tartrazine, ou encore E102. Une pétition réclamant son retrait auprès de la société Kraft, par l'entremise du site Change.org, a recueilli en quelques mois près de 400 000 signatures, dont au moins 25 000 provenant du Canada. Cela a mis le géant alimentaire dans l'embarras. Dans bien des cas, les protestataires sont des parents qui associent l'ingestion du colorant de synthèse à des troubles de l'attention, voire à l'hyperactivité.

De nouveaux colorants

Dans une courte déclaration à des médias américains, Triona Schmelter, vice-présidente au marketing du groupe Kraft, a déclaré que des épices comme le paprika donneront sa nouvelle couleur au Kraft Dinner en Amérique du Nord. Du curcuma ou du safran pourraient aussi être utilisés, mais les géants alimentaires ont l'habitude de garder leurs recettes secrètes.

À la filiale canadienne de Kraft, la direction est demeurée discrète sur ses intentions en matière de colorants artificiels. La directrice des affaires corporatives, Kathy Murphy, a indiqué à La Presse que certaines variétés - Kraft Dinner Alfredo, Smart Vegetables, Vegetables Three Cheese, de même que celles qui contiennent des ajouts de fibres et d'oméga-3 - ne contiennent pas de colorants artificiels.

Kraft a précisé qu'il n'entend pas toucher à la «saveur originale» du macaroni, se limitant à certaines variétés de produits visant particulièrement les enfants (les KD). Aux États-Unis, les pâtes au fromage Bob L'Éponge et tous les personnages de ce monde ne contiendront plus de colorant jaune 5.

Au Canada, des regroupements militent depuis des années afin d'obtenir plus de mordant dans la réglementation sur l'utilisation de colorants artificiels. Il y a trois ans, Santé Canada avait annoncé l'élaboration d'un règlement visant à resserrer les règles, sans imposer d'interdiction. On pense entre autres à exiger une indication de leur utilisation sur les étiquettes. Mais rien n'a encore été annoncé. En Europe, les règles ont déjà été resserrées.