Afin de combattre l'obésité, un comté de Californie a interdit aux restaurateurs d'utiliser des jouets pour inciter les enfants à consommer des aliments hautement caloriques et bourrés de sel, une pratique prisée par les grandes chaînes de restauration rapide.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Des élus du comté de Santa Clara, au coeur de la Silicon Valley au sud de San Francisco, ont voté mardi pour mettre en oeuvre cette mesure destinée à combattre «l'épidémie d'obésité» qui frappe la Californie et les Etats-Unis dans leur ensemble.

«Cette mesure interdit aux restaurants d'utiliser l'amour des enfants pour les jouets afin de promouvoir des menus à forte teneur calorique, à forte teneur en graisse et à forte teneur en sodium», a expliqué Ken Yeager, le responsable du comté à l'origine de l'interdiction.

«La mesure brise le lien entre la nourriture malsaine et les récompenses», a-t-il ajouté.

L'interdiction prendra effet dans trois mois, à moins que les grandes chaînes de restauration rapide et les associations de restaurateurs de l'Etat ne présentent une solution alternative.

Un responsable de McDonald's, Harlan Levy, a condamné la mesure, jugeant devant les élus du comté qu'elle revenait à substituer «le jugement du comté à celui des parents».

Aux États-Unis, un enfant entre 6 et 19 ans sur cinq est considéré comme obèse.