Les choses auraient pu bien mal tourner pour Brittany Phelan avant les Jeux olympiques de Pékin. La skieuse, qui revient d’une grave blessure à un genou cette saison, a chuté à deux occasions vendredi à la Coupe du monde de Nakiska, en Alberta. Elle s’en est toutefois sortie indemne.

Publié le 14 janvier
Sportcom

« Je me sentais tellement bien sur mes skis aujourd’hui (vendredi), mais malheureusement, je me suis retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment », a mentionné Phelan, qui risque fort bien de représenter le Canada à Pékin.

Classée deuxième au terme des qualifications, la vice-championne olympique en titre a heurté Fanny Smith dans un virage en demi-finale et est sortie de la piste. Lors de la petite finale, la Suédoise Alexandra Edebo a chuté et est entrée en collision avec Phelan qui la suivait de près.

« C’est une journée où j’ai été malchanceuse, mais je suis contente de mon ski en général. C’est sûr que j’étais fâchée, parce que je skiais vraiment bien. Ça fait partie de notre sport et c’est ça le ski cross parfois ! » a ajouté celle qui pointe en septième place, à égalité avec Edebo.

Également de cette petite finale, Hannah Schmidt a été la première à franchir la ligne d’arrivée et a conclu la journée au cinquième rang. C’est aussi le classement qu’elle occupait après les qualifications.

La Suédoise Sandra Naeslund a été la plus rapide en grande finale et a raflé une troisième médaille d’or de suite. Elle compte maintenant six victoires individuelles cette saison. Fanny Smith, de la Suisse, et Daniela Maier, de l’Allemagne, ont suivi sur le podium.

Chez les hommes, Christopher Del Bosco s’est arrêté en quarts de finale et s’est classé 12e, son meilleur résultat de la saison.

David Mobaerg a permis à la Suède de réussir le doublé vendredi en devançant le Canadien Kevin Drury en grande finale. L’Allemand Tobias Mueller a reçu la médaille de bronze.

Jeudi, Jared Schmidt avait raté sa qualification de peu en finissant 33e. Les 32 meilleurs compétiteurs accédaient aux rondes éliminatoires.

La Coupe du monde de Nakiska reprendra samedi et Brittany Phelan souhaite faire oublier son résultat de la journée.

« J’aimerais juste avoir des descentes propres et être capable de prendre de l’avance dès les départs », a-t-elle conclu.