(Montréal) Le double médaillé olympique Pascal Dion a pris la décision d’accrocher ses patins et de prendre sa retraite du programme de l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste à la suite d’une carrière de 10 ans à l’échelle internationale.

Dion, qui est âgé de 29 ans, a aidé le Canada à remporter l’or au relais 5000 m aux Jeux de Pékin en 2022, aux côtés de Charles Hamelin, Steven Dubois, Jordan Pierre-Gilles et Maxime Laoun. Il a aussi fait partie de l’équipe de relais qui a obtenu la médaille de bronze à PyeongChang en 2018, quand il s’est retrouvé sur le podium avec Hamelin, Samuel Girard et Charle Cournoyer.

« Je n’ai pas trouvé la décision de prendre ma retraite trop difficile parce que c’était vraiment ma décision et j’étais rendu là dans ma carrière, a dit Dion, dans un communiqué. Ça fait un bon petit bout – au moins un an et demi – que j’avais de la difficulté à trouver des objectifs à long terme dans le sport.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE

Pascal Dion

« J’aime encore patiner, mais de le faire à un niveau compétitif et de me donner à 100 % lors de l’entraînement c’est une autre chose », a-t-il ajouté.

Dion a fait ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde en 2015 et il a remporté un total de 36 médailles en carrière (15 d’or, 11 d’argent, 10 de bronze), dont 12 dans des épreuves individuelles (2 d’or, 6 d’argent, 4 de bronze).

Il a également accédé au podium des Championnats du monde à cinq reprises au fil de sa carrière, lui qui a notamment été couronné vice-champion devant les siens à Montréal en 2022 après avoir remporté l’argent au 1500 m ainsi que le bronze au relais 5000 m, en plus d’avoir terminé premier de la Super finale 3000 m.

Le Montréalais poursuivra ses études en finances à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia dans l’espoir de travailler un jour dans le monde financier.