La Québécoise Élizabeth Hosking a connu du succès dans le passé dans les montagnes de Mammoth. L’édition 2022 de la Coupe du monde de demi-lune en surf des neiges dans la station californienne n’aura pas fait exception alors que la Québécoise a pris le cinquième rang de la compétition, égalant son meilleur résultat en carrière à Mammoth.

Publié le 9 janvier
Sportcom

Au troisième rang après la première descente en finale, Hosking (72,60 points) a vu deux autres de ses rivales la devancer lors de la deuxième manche. Elle n’a pas été en mesure d’améliorer son sort après avoir été victime d’une chute lors de sa descente ultime.

Hosking semblait déçue de ne pas avoir réussi à rester debout tout au long du parcours, elle qui tentait de bâtir sur sa quatrième place obtenue décembre à Copper Mountain, au Colorado.

Avec ses 89,40 points récoltés, la Japonaise Ruki Tomita s’est imposée pour mettre la main sur la médaille d’or. Elle a été suivie sur le podium par la Chinoise Xuetong Cai (86,80 points) et par sa sœur aînée Sena Tomita (84,60 points).

Jeudi, lors des qualifications, Hosking s’était classé au quatrième rang pour assurer sa place lors de la finale.

La prochaine Coupe du monde de demi-lune se tiendra à Laax, en Suisse, dès la fin de semaine prochaine.