Eliot Grondin retrouve ses aises sur sa planche. Le Beauceron a remporté la médaille d’argent en snowboard cross, samedi, à Cervinia en Italie.

Mis à jour le 18 déc. 2021
Jean-François Téotonio
Jean-François Téotonio La Presse

C’est la première médaille de la saison pour le planchiste le plus jeune de l’équipe canadienne. Il en avait remporté deux la saison dernière : l’or en Géorgie en mars, ainsi que l’argent en Italie en janvier. Il porte aujourd’hui son total à quatre médailles en carrière.

Il avait entamé la saison 2021-2022 avec une 9place en Chine fin novembre, avant de se classer 32e en Autriche. Mais c’est à l’épreuve par équipes, où le Canada avait terminé 5e à cette même compétition, que Grondin a retrouvé ses sensations.

Tout a commencé le week-end passé dans la course par équipes. J’ai eu une super bonne journée, j’ai retrouvé les feelings que j’avais l’an passé. Ça a fait du bien de repartir de l’Autriche avec ce sentiment-là.

Eliot Grondin

L’athlète de 20 ans a eu une bonne réaction au départ, et s’est ensuite positionné en deuxième position derrière l’Autrichien Jakob Dusek. L’Espagnol Lucas Eguibar a complété le podium.

Grondin a-t-il envisagé de jouer le tout pour le tout et de ravir la première place à Dusek ?

« Ça se passe tellement vite que tu n’as pas vraiment le temps de penser à ça, a-t-il avoué. Tu penses à ce qui se passe autour de toi et à ce que tu as à faire plus qu’au résultat. »

« Pour moi, c’était de rider comme l’an passé et réussir à monter sur le podium avec une bonne journée », a-t-il ajouté.

Ce résultat aide à « bâtir la confiance » pour la suite, selon lui.

« Je savais que j’étais rapide et que j’avais la vitesse pour bien faire, a expliqué le Beauceron. Il s’est passé plein de trucs dans la dernière semaine avec tout le voyagement et la nourriture en Chine. Donc, réussir à revenir comme ça, ça fait vraiment du bien. »

Chez les dames, Tess Critchlow a obtenu le meilleur classement canadien avec une 7e position. La Britannique Charlotte Bankes a remporté l’or.