(Kearns) Le Canada a remporté la médaille d’or à l’épreuve féminine de poursuite par équipe, samedi, à l’Anneau olympique de l’Utah.

Publié le 4 déc. 2021
Associated Press

Valérie Maltais, de Saguenay, Ivanie Blondin, d’Ottawa, et Isabelle Weidemann, de Calgary, ont gagné l’épreuve en vertu d’un chrono de 2 : 52 412.

« Ramener le focus sur nous-mêmes a vraiment payé cette saison. Avant chaque course, nous nous concentrons sur le processus et sur ce qu’il faut faire sur la glace pour bien performer, au lieu de penser au résultat final. Je pense que ç’a pour effet de nous enlever un peu de pression », a indiqué Blondin.

Les trois Canadiennes avaient environ un quart de seconde d’avance sur l’équipe néerlandaise (2 : 52 692). La Russie a terminé en troisième (2 : 56 220).

« C’est clair qu’il y a bien des équipes qui nous regardent, parce qu’elles copient certaines des choses que nous faisons. Aujourd’hui, les Japonaises ont essayé de suivre la même stratégie d’échange que nous utilisons, mais je ne crois pas que c’est une recette qui fonctionne pour tout le monde. Nous continuons à discuter des choses que nous pouvons faire pour mieux performer et nous n’hésiterons pas à faire les ajustements nécessaires dans le but d’atteindre nos objectifs aux Jeux olympiques », a exprimé Maltais.

Andzelika Wojcik, de Pologne, a remporté l’or au 500 m en 36 775 secondes. Angelina Golikova, de Russie, a terminé deuxième avec un chrono de 36 786 secondes. Olga Fatkulina, de Russie, a terminé troisième en 36 937 secondes.

L’Américaine Erin Jackson a perdu une course de Coupe du monde de 500 mètres pour la deuxième fois seulement cette saison, après ce qu’elle croyait être un faux départ.

Jackson a terminé sixième en 37 029 secondes. Vendredi, elle avait établi un record américain en remportant le 500 m en 36 809 secondes.

Jackson est toujours en tête du classement de la Coupe du monde avec 332 points, 36 de plus que Golikova.

Le champion olympique en titre du 500 m Nao Kodaira, du Japon, a terminé huitième, samedi.

L’Américain Joey Mantia a remporté le 1500 m masculin avec un record personnel de 1 : 41 154. Il n’a pas atteint son objectif de patiner en moins de 1 : 41.

Zhongyan Ning, de Chine, a terminé deuxième avec un temps de 1 : 41 386, également un record personnel. Thomas Krol, des Pays-Bas, a terminé troisième et Connor Howe, de Canmore, en Alberta, sixième.

Au 1000 m féminin, Miho Takagi, du Japon, a gagné en 1 : 11 834. Jutta Leedram, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1 : 12 254.

L’Américaine Brittany Bowe a terminé troisième.

Bowe et Takagi sont à égalité au sommet du classement de la Coupe du monde avec 168 points chacune.

Bart Swings de Belgique, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de 2018, a remporté le départ groupé masculin en 7 : 25,42.