(Saskatoon) Les capitaines Brad Gushue et Tracy Fleury ont remporté des victoires mercredi au SaskTel Center pour se rapprocher des places en séries éliminatoires.

Gregory Strong La Presse Canadienne

À l’autre bout du tableau se trouvent le champion national masculin en titre Brendan Bottcher et la championne en titre des essais Rachel Homan. Ils tentent de s’accrocher à de faibles espoirs de jouer ce week-end après avoir atteint la barre redoutée des quatre défaites.

« Lors d’un match sans lendemain, la pression monte et vous commencez à le sentir », a déclaré l’entraîneur de l’équipe Homan, Marcel Rocque. « Peut-être qu’elle s’accroche un peu trop fort. »

Gushue a gagné 9-4 contre Matt Dunstone en matinée, mais le champion olympique de 2006 a subi une première défaite en soirée au compte de 7-6 contre Jason Gunnlaugson (2-3).

Kevin Koe (4-1) est passé à égalité en deuxième place avec une victoire de 7-6 sur Mike McEwen (3-2). Il est a égalité avec Brad Jacobs (4-1), qui a battu Gunnlaugson en matinée, lui qui était toutefois inactif en soirée.

John Epping (3-2) a remporté une victoire convaincante de 8-4 sur Tanner Horgan (1-4) et se trouve à égalité avec McEwen pour la troisième place.

Bottcher présente une fiche de 1-5 après une défaite de 9-4 contre Dunstone. Pour Dunstone (1-5), le seul représentant de la Saskatchewan, il s’agissait d’une première victoire dans ce tournoi.

Les trois meilleures équipes à la fin du tournoi à la ronde vendredi soir se qualifieront pour les séries éliminatoires du week-end. Une fiche de 5-3 était nécessaire pour se qualifier aux essais de 2017 à Ottawa.

Jennifer Jones se retrouve deuxième au classement juste derrière Fleury avec une fiche de 5-1 après une victoire de 8-5 sur Kelsey Rocque. Krista McCarville a remporté une victoire de 6-5 sur Kerri Einarson, ce qui a laissé les deux équipes à égalité au troisième rang avec une fiche de 3-3.

Casey Scheidegger, qui avait un jour de congé, présentait une fiche de 2-3 à égalité avec Laura Walker et Jacqueline Harrison. Rocque (1-4) a rejoint Homan à la dernière place.

En après-midi, Homan – qui a raté le podium aux Jeux de PyeongChang en 2018 – a perdu 11-5 contre Laura Walker, ce qui l’a laissée s’accrocher à de faibles espoirs pour les séries éliminatoires avec une seule victoire en cinq parties.

« Vous ne pouvez pas gagner tous les matchs et il y a beaucoup de bonnes équipes ici », a déclaré Homan.

Kate Cameron a été autorisée à jouer après avoir reçu un résultat négatif à la COVID-19, a déclaré Curling Canada dans un courriel.

Cameron a raté le match de lundi en raison d’une maladie non précisée et l’équipe était absente mardi.

Tracy Fleury, la seule capitaine féminine invaincue à 5-0, a pris la mesure de Jacqueline Harrison 9-6.

« C’est bien pour nous d’être en mesure de réussir un match serré, juste de ressentir un peu de nervosité et de remporter une victoire », a déclaré Fleury. « Cela nous donne juste un peu de confiance. »

Jennifer Jones a battu Kelsey Rocque 8-5 et Krista McCarville s’est offert une victoire de 6-5 sur Kerri Einarson.

Jones était seule en deuxième place avec une fiche de 5-1 et McCarville et Einarson étaient à égalité en troisième position à 3-3. Casey Scheidegger, Walker et Harrison présentent des fiches de 2-3.

Rocque (1-4) a rejoint Homan à la dernière place.

Les bris d’égalité et les demi-finales sont prévus pour samedi. Les gagnants des finales de dimanche représenteront le Canada aux Jeux olympiques de Beijing du 4 au 20 février.

Koe a également raté le podium aux Jeux de 2018. Les Canadiens John Morris et Kaitlyn Lawes ont remporté l’or en double mixte, une discipline qui a fait ses débuts olympiques à PyeongChang.