(Sölden) Le skieur suisse Marco Odermatt a surpris le meneur à l’issue de la première manche, l’Autrichien Roland Leitinger, par sept centièmes de seconde, en route vers la victoire en slalom géant en lever de rideau de la Coupe du monde de ski alpin, dimanche.

Eric Willemsen Associated Press

Odermatt était troisième après la première manche, à 0,21 seconde de Leitinger et à 0,02 du champion du monde dans la discipline, Matthieu Faivre. Il a cependant haussé la cadence et pris des risques en deuxième manche pour augmenter la pression sur les deux skieurs qui le précédaient au classement.

PHOTO LISI NIESNER, REUTERS

De gauche à droite : Roland Leitinger, Marco Odermatt et Zan Kranjec sur le podium

Faivre a dégringolé en 11e place, et Leitinger a perdu des fractions de seconde contre Odermatt dans chaque portion intermédiaire. Il a néanmoins enregistré son meilleur résultat en Coupe du monde depuis sa conquête de l’argent aux Mondiaux de ski alpin en 2017.

Il s’agissait de la troisième victoire d’Odermatt en slalom géant en carrière, après sa deuxième place au classement cumulatif de la discipline l’an dernier — il avait gagné en Italie et en Slovénie.

Le Slovène Zan Kranjec a terminé troisième, suivi dans l’ordre du coéquipier suisse d’Odermatt, Gino Caviezel, et du champion en titre de la Coupe du monde en slalom géant, Alexis Pinturault.

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, champion du classement général de la Coupe du monde en 2020 qui a raté les deux derniers mois de la dernière campagne après s’être blessé à un genou, a raté l’épreuve afin de se préparer pour les prochaines épreuves de vitesse.

Erik Read fut le meilleur skieur canadien en vertu de sa 18e place, à 1,49 seconde d’Odermatt. Son compatriote, Trevor Philp, a suivi au 22e rang.