(Lenzerheide) Se montrant à la hauteur de la situation le jour de son 30e anniversaire de naissance, samedi, le skieur français Alexis Pinturault a mis la main sur un premier Globe de cristal du classement général de la Coupe du monde de ski alpin masculin.

The Associated Press

Pinturault est sorti victorieux du slalom géant de Lenzerheide, samedi, un triomphe qui lui a permis de se donner une insurmontable avance de 107 points sur l’étoile montante Marco Odermatt, de la Suisse, avec une course à disputer.

Pinturault a inscrit un chrono cumulatif de 2:15,75, samedi, et il a devancé le Croate Filip Zubcic par 20 centièmes de seconde. Mathieu Faivre, également de la France, s’est classé troisième. De son côté, Obermatt n’a pu faire mieux qu’une 11e place.

Seul Canadien inscrit à la course, Erik Read n’a pas été en mesure de terminer la deuxième manche.

Pinturault est le premier skieur né en France à terminer au premier rang du classement général depuis Luc Alphand en 1997.

Jean-Claude Killy est le seul autre Français à avoir terminé premier au classement cumulatif, un exploit qu’il a réalisé en 1967 et en 1968, les deux premières années d’existence de la Coupe du monde.

« Quelle journée ! », s’est exclamé Pinturault dans une entrevue accordée au diffuseur suisse RTS.

« Ce fut vraiment une belle bataille avec Marco. Il deviendra assurément un grand champion de notre sport. »

PHOTO DENIS BALIBOUSE, REUTERS

Marco Odermatt félicitant Alexis Pinturault sur le podium

Pinturault est aussi assuré de compléter la saison au sommet du classement cumulatif de la discipline. Sa victoire lui a permis de doubler Odermatt, qui détenait une avance de 25 points avant l’épreuve de samedi.

« Un peu triste en ce moment, mais c’est tout », a commenté le Suisse de 23 ans.

« C’est une belle saison pour moi, mais aujourd’hui, je suis un peu frustré. »

Perçu depuis longtemps comme un candidat au titre de skieur le plus complet, Pinturault avait dû se contenter de la deuxième position lors de chacune des deux dernières saisons.

Il s’était aussi classé troisième en trois occasions pendant l’ère de dominance de l’Autrichien Marcel Hirscher, qui a remporté huit titres consécutifs entre 2012 et 2019.

La victoire de Pinturault samedi était la 34e de sa carrière en Coupe du monde. Du coup, il a dépassé l’Américain Bode Miller en huitième place au classement de tous les temps.