Même si elle a grimpé sur la troisième marche d’un podium en super-G, la semaine dernière, Marie-Michèle Gagnon possède trop d’expérience pour s’emballer à l’ouverture des Championnats du monde de ski alpin, qui se mettent en branle ce lundi à Cortina d’Ampezzo, en Italie.

Publié le 7 févr. 2021
Le Soleil

L’horaire de la skieuse de 31 ans de Lac-Etchemin sera fort chargé, d’entrée de jeu, puisqu’elle prendra le départ des trois premières courses féminines, soit le combiné (lundi), le super-G (mardi) et la descente (samedi). Elle pourrait aussi se farcir le slalom géant (le jeudi 18), bien que la décision finale reste à venir. Sa coéquipière Valérie Grenier sera aussi du combiné, lundi.

> Lisez la suite sur le site du Soleil