Médaillée de bronze à l’épreuve de slopestyle vendredi, Laurie Blouin est passée bien près de remonter sur un podium des X Games d’Aspen, au Colorado, dimanche, en se classant quatrième du Big Air.

Sportcom

En raison des conditions météorologiques, les activités de samedi en surf des neiges avaient été repoussées de 24 heures.

Blouin a bien entamé sa seconde épreuve de la fin de semaine en réussissant ses deux premiers sauts pour occuper provisoirement le deuxième rang.

Après avoir mal atterri à son troisième saut, la planchiste de Stoneham a signé ses meilleurs résultats de la journée lors de ses deux tentatives suivantes avec des notes de 43 et de 42 points, lui donnant un cumulatif de 85 points.

« J’ai été un peu surprise, je pensais que mon dernier saut allait me rapporter un peu plus de points, honnêtement. Un double avec deux grabs, on n’avait jamais vraiment vu ça chez les filles, mais c’est un sport jugé et c’est la vie », a expliqué Blouin à Sportcom.

Jamie Anderson a remporté la première médaille d’or de sa carrière au Big Air des X Games grâce à une récolte de 89 points. L’Américaine compte maintenant pas moins de 19 médailles à cet évènement, elle qui avait également gagné l’or en slopestyle vendredi.

La Japonaise Miyabi Onitsuka et la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski-Synnott ont respectivement reçu l’argent et le bronze. Si elles ont toutes les deux terminé avec 86 points, le premier saut d’Onitsuka, bon pour 47 points, a départagé les deux médaillées.

« Je n’avais aucune attente et j’étais juste contente d’avoir droit à de belles conditions. C’est sûr que je visais un autre podium, alors je suis un peu déçue, mais je suis tout de même contente de ce que j’ai accompli », a ajouté Blouin.

Journée à oublier pour Toutant

Écarté de la Coupe du monde de Laax la semaine dernière en raison de cas positifs à la COVID-19 au sein de l’équipe canadienne, Sébastien Toutant a lui aussi dû patienter jusqu’à dimanche avant de s’élancer au slopestyle masculin.

L’an dernier, le Repentignois s’était fracturé des côtes en qualifications à Aspen.

Seul Canadien parmi les 10 participants, Sébastien Toutant a chuté au deuxième saut de sa routine lors de ses trois descentes, lui laissant ainsi la 10e et dernière place à la fin de l’épreuve.

La recrue Dusty Henricksen, 17 ans seulement, a décroché sa deuxième médaille d’or de la fin de semaine. Il est le premier représentant des États-Unis à remporter l’épreuve du slopestyle des X Games depuis Shaun White, en 2009.

Le Norvégien Mons Røisland est parvenu à se hisser sur la deuxième marche grâce à sa dernière descente, tandis que le Finlandais Rene Rinnekangas a complété le podium.

Une situation stressante

Plus tôt cette semaine, Maxence Parrot avait décidé de faire l’impasse sur la compétition, lui qui devait participer à l’épreuve du Big Air. Un premier résultat positif à la COVID-19 suivi d’un deuxième négatif sont venus semer le doute chez le Bromontois, qui a préféré jouer de prudence et rester à la maison.

La pandémie ajoute un stress sur les épaules des athlètes en action à l’extérieur du pays. C’est pour cette raison que Blouin ne compte pas quitter le Canada au cours des prochaines semaines, tout comme l’a indiqué le skieur acrobatique Alex Beaulieu-Marchand de l’aéroport, dimanche soir.

« C’est vraiment stressant et c’est compliqué de voyager avec les nouvelles mesures prises pour les voyageurs. Il y a encore une compétition prévue en République tchèque en mars, mais je n’ai juste plus envie de sortir du pays », a conclu Blouin.