L'Iltalien Dominik Paris a maîtrisé les éléments à Chamonix pour remporter une Coupe du monde de descente devant l'Américain Steven Nyman, samedi.

Mis à jour le 20 févr. 2016
Jerome Pugmire ASSOCIATED PRESS

Deuxième au combiné la veille, Paris a fait fi du brouillard et d'un ciel fort enneigé pour signer un cinquième gain en carrière, un 13e podium.

Il a obtenu un temps de 1:58,38, finissant 35 centièmes devant Nyman et 39 centièmes devant le Suisse Beat Feuz, pour qui c'était un 20e podium.

C'est aussi à Chamonix que Paris a inscrit un premier podium à ses débuts, une deuxième place derrière le Suisse Didier Cuche, en 2011.

« C'est une montagne qui me sourit, a dit Paris, 26 ans. J'ai été très précis et très agressif. J'étais un peu surpris car même si j'étais confiant, le parcours reste très exigeant. Alors on ne sait jamais. »

Nyman se replace suite à un début d'année difficile, imputable à l'équipement, selon ses dires. Il s'était classé troisième en Corée du Sud, il y a deux semaines.

« J'espère garder ce rythme d'ici à la fin de la saison, a dit Nyman. J'avais certains doutes et quand c'est le cas, vous n'y allez jamais vraiment à fond comme il se doit. »

La quatrième place est allée au Français Guillermo Fayed, qui revendique deux podiums en descente cette saison.

L'Italien Peter Fill a fini cinquième pour s'approcher du meneur au classement de la discipline Aksel Lund Svindal, dont la saison est terminée à cause d'une blessure.

Erik Guay de Mont-Tremblant a obtenu la huitième position, à 1,29 seconde de Paris. Il s'est classé un rang derrière Manuel Osborne-Paradis de Vancouver, le meilleur Canadien de la journée.

Il y avait quatre autres Canadiens en piste. Benjamin Thomsen, Broderick Thompson, Jeffrey Frisch et Tyler Werry ont terminé 34e, 47e, 48e et 53e.