La skieuse américaine Lindsey Vonn, de nouveau blessée au genou droit, a estimé mercredi qu'elle avait le temps d'être rétablie d'ici les Jeux olympiques de Sotchi, où elle compte défendre son titre en descente.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Ce n'était pas le bon moment pour se blesser mais je garde confiance, a indiqué la quadruple gagnante de la Coupe du monde de ski alpin au réseau NBC. J'ai beaucoup d'objectifs cette saison, je dois prendre les jours un par un mais j'ai encore du temps avant Sotchi.»

La semaine dernière lors d'un entraînement de descente à Copper Mountain (Colorado), Vonn a subi une déchirure partielle du ligament croisé antérieur du genou droit, dont elle avait été opérée en février après sa terrible chute lors du super-G des Mondiaux de Schladming (Autriche). Elle avait alors été victime d'une déchirure totale des ligaments croisé antérieur et latéral interne de ce genou, ainsi qu'une fracture du plateau tibial.

Après une longue rééducation, l'Américaine comptait faire sa rentrée cette semaine à Beaver Creek (Colorado), où doivent se dérouler une descente, un super-G et un géant de vendredi à dimanche mais elle a été contrainte de déclarer forfait à cause de sa rechute, ce qui va l'empêcher de tester la piste de vitesse des dames des Mondiaux 2015.

«Si je n'avais pas porté ma genouillère, je n'aurais plus rien (plus de ligaments) dans le genou, a expliqué Vonn à propos de sa chute la semaine dernière. Il y a avait un virage en  compression, la piste était abîmée par les passages et mon ski est sorti de la trajectoire, je suis passée par-dessus mes skis et suis tombée la tête la première sans les filets de sécurité.»

La compagne du golfeur Tiger Woods espère effectuer son retour en compétition à Lake Louise, du 6 au 8 décembre, où le succès ne lui est pas étranger (14 victoires en Coupe du monde en Alberta) mais n'écarte pas de devoir repousser son retour sur le cirque blanc.

«Je vais retourner sur la neige dans quelques jours pour voir comment je me sens et j'espère pouvoir avoir quelques jours d'entraînement avant d'aller au Canada», a-t-elle confié.

«Si les choses ne vont pas bien, il faudra que je réévalue et que je vois si je peux faire mon retour cette saison, a-elle-ajouté. La rééducation se passe vraiment bien et j'ai bon espoir mais je ne peux rien savoir (quant à son retour) tant que je ne reprends pas sur la neige. A ce stade, tout ce que je peux faire c'est rester positive. J'espère que mon genou sera assez stable pour skier.»

À 29 ans, Vonn n'est plus qu'à trois victoires d'égaler le record de victoires en Coupe du monde détenu par l'Autrichienne Annemarie Moser-Proell (62).