L'Ontarien David Duncan se souviendra sans doute longtemps de son week-end à San Candido, en Italie. Le spécialiste de ski cross a remporté, dimanche, sa deuxième médaille d'or en Coupe du monde, mais aussi sa deuxième en deux jours!

Publié le 22 déc. 2013
Émilie Bouchard Labonté SPORTCOM

Le Canada s'est aussi distingué chez les femmes puisque la Britanno-Colombienne Marielle Thompson a obtenu la médaille d'argent. Également en action, les Québécois Louis-Pierre Hélie et Chris Del Bosco ont été stoppés en quart de finale.

Inspiré par les performances de ses coéquipiers cette fin de semaine, Louis-Pierre Hélie en a profité pour signer sa meilleure performance de la saison en terminant 10e.

Hélie a d'abord pris le 18e rang des qualifications, ce qui lui a permis de se tailler une place en rondes éliminatoires. « Ça fait du bien d'y être parvenu », a souligné l'athlète de Berthierville, 51e skieur à avoir dévalé la piste. « Les conditions n'étaient vraiment pas faciles. Il avait beaucoup de trous et peu de neige, mais j'avais mon plan de match et ç'a bien fonctionné. »

Le Québécois, qui en est à sa deuxième saison de Coupe du monde en ski cross, a fini deuxième de sa vague de huitième de finale. « Tout a bien été. J'ai eu bon départ et j'ai été deuxième jusqu'à la fin. »

En quart de finale, un moins bon départ l'a placé au quatrième rang en début de course. Le skieur de 27 ans n'a pas abandonné pour autant. « J'ai fait un superbe troisième virage. J'arrivais avec beaucoup de vitesse et je me suis retrouvé troisième. Ç'a super bien été pour le dernier virage et j'avais encore beaucoup plus de vitesse que le deuxième. J'ai tenté de le dépasser, mais j'ai skié sur son bâton. Mon ski a glissé et j'ai failli tomber avant le saut. Je me suis relevé et j'ai fini troisième », a-t-il raconté.

Si son élimination l'a relégué au 10e échelon, Louis-Pierre Hélie n'avait toutefois pas encore mieux fait qu'une 31e place cette saison. « Je suis pas mal content d'avoir réussi de tels dépassements et de me retrouver dans les quarts. C'est super bon pour moi. »

« Ça fait du bien avant le congé de Noël. Avec tous mes coéquipiers qui font des podiums, cela démontre que l'équipe se porte super bien et ça me donne du courage supplémentaire », a conclu celui qui sera de retour au pays lundi.

Aussi éliminé en quart de finale, le Montréalais d'adoption Christopher Del Bosco a lui aussi obtenu son meilleur résultat de la saison en terminant 15e. Le 19e qualifié avait fini deuxième de sa course de huitième de finale, mais n'a pas rallié l'arrivée en ronde suivante.