Le Français Guilbaut Colas et l'Australien Dale Begg-Smith étaient les grands rivaux d'Alexandre Bilodeau, il y a quatre ans, aux Jeux de Vancouver. Le premier a encore remporté la Coupe du monde la saison suivante, alors que le second a pris une «retraite» temporaire.

Mis à jour le 12 déc. 2013
Michel Marois LA PRESSE

Les deux hommes sont de retour sur le circuit cette saison et ne sont visiblement pas revenus pour faire de la figuration, même s'ils auront respectivement 30 et 29 ans aux Jeux de Sotchi. «La clé est de savoir si Colas restera en santé, a souligné l'entraîneur-chef de l'équipe masculine canadienne, Rob Koler. Ce sont les blessures, au dos en particulier, qui l'ont forcé à prendre une pause après la saison 2011, et on ne l'a pratiquement pas vu depuis. La discipline a changé en deux ans, et je ne sais pas s'il saura être au niveau des meilleurs.»

Médaillé d'or à Turin et d'argent à Vancouver, Begg-Smith est né à Vancouver, mais s'est joint à l'équipe australienne après une mésentente avec les dirigeants de Ski acrobatique Canada. Ces derniers voulaient obliger le skieur à se concentrer sur le sport, alors qu'il insistait pour poursuivre aussi des intérêts d'affaires en informatique. On raconte que l'entreprise de Begg-Smith, établie aux îles Caïmans, conçoit des programmes antivirus, mais c'est peut-être aussi le contraire...

Toujours est-il que l'Australien est très secret et que personne ne sait vraiment s'il sera compétitif à Sotchi, ou même s'il y sera! «Il est ici à Ruka, a confirmé Alex Bilodeau. On pensait qu'il prendrait les bouchées doubles en début de saison pour rattraper son retard, mais il n'a pas beaucoup skié à l'entraînement.

«On ne sait toutefois jamais avec lui, a souligné Bilodeau. C'est vraiment un skieur extraordinaire. Qui sait quel lapin il va sortir de son sac? Chose certaine, je ne le sous-estimerai jamais. S'il est à Sotchi, il sera un adversaire redoutable.»