Alexandre Bilodeau a ajouté une deuxième médaille à sa récolte à la Coupe du monde de ski acrobatique présentée à Inawashiro, au Japon, en terminant sur la deuxième marche du podium à l'épreuve des bosses en duel, dimanche.

Samuel Larochelle SPORTCOM

Au lendemain de sa médaille de bronze aux bosses individuelles, le champion olympique en titre a commencé sa journée en terminant premier de la ronde des qualifications. Il a ensuite entamé les rondes finales en battant son compatriote Cédric Rochon, avant d'avoir le meilleur sur l'Américain Dylan Walczyk en quart de finale et l'Américain Sho Kashima en demi-finales.

« La compétition était vraiment fantastique aujourd'hui. Tous les skieurs ont offert leurs meilleures performances. Je skiais vraiment bien et je me suis arrangé pour tout gagner sauf la finale », a expliqué Bilodeau dans un communiqué de l'Association canadienne de ski acrobatique.

En grande finale, l'Américain Bradley Wilson, déjà médaillé d'argent samedi, a battu l'athlète originaire de Rosemère dans une course très serrée.

« J'ai connu un super bon départ », a précisé Bilodeau. « Au premier saut, il était en train de s'élancer lorsque j'atterrissais. Mais étrangement, il a trouvé le moyen de me rattraper à mi-parcours, même si j'allais très vite. Peut-être qu'il a été un peu plus rapide que moi dans son deuxième saut et que ça lui a donné plus de vitesse. J'ai fait de petites erreurs, mais je crois que la victoire aurait pu aller des deux côtés. Je suis heureux pour Brad. Il a connu une belle fin de semaine ici. »

Un autre Américain, Joe Discoe, a complété le podium, après avoir gagné son duel contre Kashima lors de la petite finale.

Mikaël Kingsbury, actuel meneur au classement de la Coupe du monde et gagnant de l'épreuve individuelle tenue samedi,a pris le cinquième rang dimanche. Après avoir terminé l'étape de qualifications en deuxième place, l'athlète originaire de Deux-Montagnes a été écarté par Wilson en quart de finale. Kingsbury devance encore Bilodeau par plus de 150 points au classement général.

Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, a terminé 10e, Simon Pouliot Cavanagh, de Québec, a conclu en 11e place, alors que Cédric Rochon, de St-Sauveur, a fini 16e. N'ayant pas réussi à se qualifier pour les rondes finales, Pierre-Olivier Gagné, de Montréal, et Philippe Marquis, de Québec, ont pris les 17e et 21e places.

Chez les femmes, Chloé Dufour-Lapointe a été la meilleure Canadienne en finissant sixième, tout juste devant Audrey Robichaud et sa soeur Justine Dufour-Lapointe, qui ont pris les septième et huitième rangs. Maxime Dufour Lapointe a quant à elle terminé 11e.

« Ce matin, on s'est réveillé avec une petite tempête de neige. Il y avait beaucoup de vent et il tombait constamment de la neige sur le parcours. C'était très différent de ce qu'on a connu hier. Les qualifications se sont super bien passées pour moi. J'arrivais à rester calme comme dans mes autres descentes », a déclaré Chloé Dufour-Lapointe.

Après avoir remporté son premier duel des rondes finales contre la Tchèque Nikola Sudova, l'aînée des soeurs Dufour-Lapointe a été battue par l'Américaine Eliza Outtrim.

« Je suis vraiment contente de mon premier duel contre Sudova. Ma technique était bonne. Dans le second duel, tout était en place, mais après mon premier saut, je suis tombée un peu sur les talons. Quand je me suis replacée dans ma position, je n'étais plus dans le tempo. J'ai peut-être perdu le duel, mais je me suis battue tout le long », a-t-elle ajouté.

La Japonaise Miki Ito, qui a défait Justine Dufour-Lapointe en quart de finale, a enlevé les grands honneurs de la compétition en battant l'Américaine Mikaela Matthews en grande finale. La troisième marche du podium a été occupée par l'Américaine Hannah Kearney.

L'Albertaine Chelsea Henitiuk ne s'est pas qualifiée pour les finales et a terminé 21e.