Rien ne va plus à Columbus.

Publié le 11 mars 2021
Mathias Brunet
Mathias Brunet La Presse

L’échange de Pierre-Luc Dubois n’a pas produit l’effet escompté, au contraire.

Les Blue Jackets ont remporté seulement deux de leurs neuf derniers matchs, dont une victoire contre les pauvres Red Wings de Detroit.

Ils sont désormais à six points des Blackhawks de Chicago et du quatrième et dernier rang donnant accès à une place en séries éliminatoires dans la division Centrale.

Nashville les talonne deux points derrière, avec un match de plus à jouer. Dallas a quatre points de retard… mais six matchs de plus à disputer.

Les Blue Jackets ont une fiche de 6-9-2 depuis l’arrivée de Patrik Laine. Ils avaient perdu trois de leurs dix premiers matchs sans lui.

L’ailier des Jackets obtenu dans la transaction pour Dubois a été blanchi dans huit de ses neuf derniers matchs. Il a amassé 10 points, dont 6 buts, en 17 rencontres.

Pire encore… l’entraîneur John Tortorella déplore désormais l’absence de joueurs de centre dignes de ce nom.

Max Domi, obtenu du Canadien en retour de Josh Anderson, a été déplacé à l’aile il y a plusieurs semaines déjà. Sa production est toujours aussi rachitique. Il a seulement 7 points, dont 3 buts, en 27 matchs, et une fiche de -15, de loin la pire de son équipe. Il a un point à ses 12 derniers matchs et joue en moyenne 13 minutes depuis une dizaine de rencontres.

PHOTO RUSSELL LABOUNTY, USA TODAY SPORTS

Max Domi

Après un départ fulgurant avec 9 points à ses 8 premiers matchs, Jack Roslovic, obtenu lui aussi pour Dubois, a ralenti. Il a 5 points à ses 12 dernières parties et Tortorella ne croit plus en lui au centre.

« Il est très inexpérimenté à cette position, a-t-il déclaré aux journalistes de Columbus cette semaine. Je ne sais pas si c’est un joueur de centre. On l’a presque placé de force dans une situation de centre numéro un, il n’a pas joué très souvent à cette position. Il est encore très jeune. Il faut être patient. L’organisation devra décider s’il est un centre ou un ailier. À cause de notre situation, on doit le faire jouer à profusion à ce poste. Il a connu du succès dans certaines situations, mais pour distribuer la rondelle, il a encore des choses à apprendre. Je ne suis pas fâché. Mais il doit tout donner. »

Les Blue Jackets n’ont pas seulement perdu Pierre-Luc Dubois au centre, mais aussi Alexander Wennberg, dont le contrat a été racheté par Columbus en octobre après l’acquisition de Domi, et Mikko Koivu, à la retraite après quelques rencontres en début de saison.

Le DG Jarmo Kekalainen a confirmé au site The Athletic en début de semaine être à la recherche d’un joueur de centre. « C’est un défi parce qu’ils ne sont pas disponibles. Habituellement, on les repêche et on les développe. On l’a bien fait avec un joueur (Dubois) mais il n’est plus ici. Alors il faut retourner à la chasse, par l’entremise du repêchage ou d’un échange. Il pourrait y en avoir qui seront disponibles sur le marché des joueurs autonomes cet été. »

Kekalainen dit ne pas avoir sous-estimé l’importance de joueurs clés à cette position même s’il a cédé Dubois pour obtenir un ailier, Laine.

« Nous comprenons l’importance de compter sur de bons joueurs de centre et ça explique nos échanges au cours de la saison morte. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme nous le prévoyions. Certains de nos jeunes grandissent à cette position au sein de l’équipe, mais on cherche aussi des solutions à l’externe pour solidifier ce poste. »

Le Français Alexandre Texier, 21 ans, a été employé au centre en début de saison, mais il occupe désormais ce poste au sein du quatrième trio.

Le choix de première ronde en 2018, Liam Foudy, 21 ans, a été utilisé à l’aile quand il n’était pas rayé de la formation ou renvoyé au sein de l’escouade de remplaçants.

Le premier choix de 2020, le Russe Yegor Chinakhov, 20 ans, est un ailier. Il poursuit son apprentissage dans la KHL. Les Blue Jackets n’avaient pas de choix dans les trois premières rondes en 2019.

Parmi les principaux joueurs autonomes sans compensation au centre à compter du 1er juillet, on note Ryan Getzlaf, Phillip Danault, David Krejci, Ryan Nugent-Hopkins… s’ils ne s’entendent pas avec leurs équipes respectives d’ici là.

Les Jets de Winnipeg, eux, profitent pleinement de l’échange jusqu’ici. Ils ont perdu seulement cinq de leurs 16 derniers matchs. Ils sont à cinq points des Maple Leafs et du premier rang dans la division Nord avec deux matchs en main.

Ils sont puissants au centre, tout le contraire des Jackets, avec Mark Scheifele et Dubois. Ils ne manquent pas de talent à l’aile avec Blake Wheeler, Kyle Connor et Nikolaj Ehlers. Dubois a 6 points, dont 4 buts, en 10 matchs depuis son arrivée à Winnipeg. Ça lui fait 7 points en 15 matchs cette saison.

À lire

1- Le collègue Richard Labbé a aimé le match de Jesperi Kotkaniemi mercredi soir à Vancouver. Eh oui !

2- Patrice Bernier se joint à la LHJMQ pour redéfinir le programme de soutien aux joueurs.

3- La Ligue canadienne de football songe à fusionner avec la XFL. Les détails de Miguel Bujold.