Source ID:370653; App Source:cedromItem

Les Hawks dans le pétrin?

Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews n'a aucun... (Photo Rebecca Cook, Reuters)

Agrandir

Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews n'a aucun but depuis le début des séries et seulement trois petits points au compteur.

Photo Rebecca Cook, Reuters

(Detroit) Ce n'est pas un hasard si le mot «adversité» a été prononcé au moins 20 fois dans le vestiaire des Blackhawks de Chicago après la défaite de lundi soir au Joe Louis Arena de Detroit.

Pour la première fois de la saison, les puissants Hawks en sont rendus là: faire face à un premier véritable défi en 2013.

Les Red Wings de Detroit sont en avance 2-1 dans cette série qui se poursuit demain soir à Detroit, avec la présentation du quatrième match. Soudainement, les 77 points des Hawks cette saison ne veulent plus rien dire, comme la série de 24 matchs sans défaite en temps réglementaire, comme cette performance dominante contre le Wild du Minnesota au premier tour.

Soudainement, les Hawks ressemblent à un club dans le pétrin.

«Ça prend quelque chose comme ça, un peu comme une claque au visage finalement, pour comprendre ce que c'est que l'adversité, pour comprendre à quel point ça peut être difficile», a fait savoir le capitaine Jonathan Toews lundi soir après la rencontre.

Si les Hawks en sont à se poser des questions, c'est qu'il y a quelques raisons pour expliquer ces doutes. À commencer par Toews lui-même, qui n'a aucun but depuis le début des séries, et seulement trois petits points au compteur. Patrick Kane a huit points en huit matchs, mais certains ont décrié son jeu un peu trop mou.

Les Wings, eux, sont toujours menés par les vétérans que sont Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg, mais il y a aussi quelques inconnus qui font jaser. Comme l'attaquant Damien Brunner, qui a trois points à ses trois derniers matchs et qui est le deuxième compteur du club en séries.

«Mais nous n'avons encore rien accompli», a tenu à dire Mike Babcock, entraîneur des Wings, après le match de lundi soir.

Les Hawks, eux, ont préféré quitter Detroit lundi pour rentrer à Chicago. Ils y tiendront un entraînement ce matin avant de repartir pour Detroit en vue du quatrième match de la série, demain soir au Joe Louis Arena.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • La patience des Wings a un nom: Jimmy Howard

    Hockey

    La patience des Wings a un nom: Jimmy Howard

    Si on jette un coup d'oeil trop rapide sur la feuille de route de Jimmy Howard, on a l'impression d'avoir affaire à un gardien de deuxième ordre.... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer