Source ID:; App Source:

Un îlot au coeur de la cuisine

Chantal Lebel et Luc Dubé apprécient leur nouvelle... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Chantal Lebel et Luc Dubé apprécient leur nouvelle cuisine. Ils aiment se retrouver autour de l'îlot avec leurs deux enfants, Anne-Julie et Francis.

Photo David Boily, La Presse

Chantal Lebel et Luc Dubé apprécient leur nouvelle... (Photo Pierre McCann, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Chantal Lebel et Luc Dubé apprécient leur nouvelle cuisine. Ils aiment se retrouver autour de l'îlot avec leurs deux enfants, Anne-Julie et Francis.

Photo Pierre McCann, La Presse

Chantal Lebel et Luc Dubé, qui habitent avec leurs deux enfants à Fabreville, n'étaient pas à l'aise dans leur cuisine. Un énorme bloc, formé par le frigo et le garde-manger, installé en biais, la rapetissait. La pièce comptait par ailleurs peu de plans de travail et d'armoires.

 Deux idées proposées par l'architecte Guy Demers en septembre 2004, sont au coeur de leur projet de rénovation: ils ont éliminé le bloc diagonal et reculé le mur d'environ deux pieds. Celui-ci est maintenant à angle droit. Ils ont changé la fenêtre longue et étroite dans la cuisine. En la remontant quelque peu, ils ont pu prolonger le plan de travail et gagner de nouvelles armoires.

 Chantal voulait que le coin ordinateur soit mieux intégré à la cuisine. Elle tenait également à avoir un vaste îlot au coeur de la cuisine pour préparer les repas. Celui-ci servirait aussi de table. «J'ai persévéré pour obtenir ce que je voulais, souligne-t-elle. J'ai rencontré trois cuisinistes. J'ai consulté plusieurs sites internet. Je savais exactement la distance minimale qui devait séparer l'îlot et les plans de travail. Le plan final, c'est moi qui l'ai dessiné!»

Ils ont fait des compromis. Leur frigo est moins volumineux qu'avant. Pour compenser, ils en ont installé un autre dans le garage. Ils ont opté pour des armoires de dimensions standards. Les économies réalisées leur ont permis d'avoir des plans de travail en granit et un dosseret en pierres naturelles.

 Les travaux se sont échelonnés du 24 juin à la mi-septembre 2005. Chantal était sur place, veillant à ce que tout se fasse comme prévu. «J'apprécie ma cuisine tous les jours, souligne-t-elle avec enthousiasme. Je ne regrette pas d'avoir tenu mon bout pour avoir l'îlot. J'ai doublé mon espace de comptoir. Et lorsque nous avons des invités, nous nous retrouvons autour de l'îlot pour l'apéro. C'est très agréable.»

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer